Revenir à la rubrique : Politique

L’examen du pourvoi en cassation d’Hugues Salvan a débuté

La chambre criminelle de la Cour de cassation a débuté à 12h00 heure de métropole (15h00 à La Réunion), l’examen du pourvoi de Hugues Salvan, maire et conseiller général de Saint-Philippe. Les deux pourvois de Maurice Gironcel, maire et conseiller général de Sainte-Suzanne, sont fixés au 14 janvier 2009.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le mercredi 17 décembre 2008 à 16H23

Hugues Salvan en saura un peu plus sur son avenir politique en fin de journée. Condamné en appel à un an de prison et à deux ans d’inéligibilité, le maire de Saint-Philippe sera obligé de démissionner de tous ses mandats électifs si la Cour de Cassation confirme les décisions de la Cour d’appel de Saint-Denis.
“A Saint-Philippe, l’atmosphère reste sereine”, selon Mariette Orange, conseillère municipale. “Bien sûr, nous attendons la décision. Il est bien évident que nous espérons que l’arrêt de la Cour de cassation sera favorable à Hugues Salvan”, reconnaît l’adjointe au maire.
En cas de confirmation de la période d’inéligibilité, “nous nous réunirons autour du maire pour décider de sa succession ». Selon Orange Mariette, aucun nom n’est avancé pour l’heure. “Nous ne voulons pas préjuger de l’arrêt de la Cour de cassation”.
Le greffe de la Chambre criminelle de la Cour de Cassation a indiqué que l’arrêt pourrait tomber vers 18h00, heure de métropole, 21h00, heure de La Réunion.
En ce qui concerne, Maurice Gironcel, maire et conseiller général de Sainte-Suzanne, ses deux dossiers en Cassation, seront examinés le même jour, le mercredi 14 janvier 2009.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Ni Planqué, Ni Diviseur… La Réunion Plus Verte montera au Front Populaire face à l’Extrême Droite

Suite à la dissolution de l’Assemblée Nationale après le succès du Rassemblement National aux élections européennes, La Réunion Plus Verte exprime sa profonde inquiétude face à cette décision unilatérale du président de la République. Appelant à l’unité pour défendre les valeurs républicaines et empêcher l’extrême droite de prendre le pouvoir, le parti soutient fermement les députés sortants et prône une mobilisation sans faille pour les élections législatives anticipées.