Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Lettre au président de la CCIR

Publiée dans le quotidien du 29/11 rubrique courriers des lecteurs

Ecrit par erbs.man@wanadoo.fr – le jeudi 04 décembre 2008 à 12H19

Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Réunion, depuis quelques semaines vous êtes très présent dans les médias réunionnais, journaux, radio etc … et vous vous positionnez toujours en humaniste qui aspire à un monde meilleur, plus équitable, plus juste, un monde où l’Homme serait le centre d’intérêt !
Votre discours est honorable car source d’espoir pour une grande partie de la population. Mais dans les faits, Monsieur le Président, où sont les actes alors qu’au sein même de la Chambre Consulaire que vous dirigez il existe tant de difficultés humaines qui mériteraient qu’on s’attarde un peu…?
J’ai travaillé sous le statut précaire de Vacataire pendant quatre ans dans la formation professionnelle au sein de la CCIR et j’ai été remercié du jour au lendemain parce que j’avais osé soulever certains abus et dysfonctionnements du centre de formation de Saint Pierre.
Je vous ai personnellement informé de la situation mais ce sont vos subordonnés, responsables des abus et des dysfonctionnements, qui ont réglé l’affaire en n’hésitant pas à m’exclure au plus vite, me plongeant de fait dans une situation encore plus précaire. Bien entendu décrédibilisé et positionné comme le « vilain petit canard » nul n’a osé relever l’injustice au risque de perdre aussi son emploi, dépendant d’une soumission absolue. Ainsi l’affaire fut réglée! Aviez-vous réellement pris la mesure des circonstances particulièrement humaines de cette histoire?
Aujourd’hui vos discours dans les médias laissent dubitatifs car votre supposée pensée humaniste n’a pas vraiment sa place au sein de la CCIR! Que faites-vous de ceux qui sont en difficulté comme je l’ai été, du facteur humain?
En occultant ces aspects, vous contribuez tout simplement au maintien de la structure de la société intacte, c’est à dire que ceux qui bénéficient des privilèges continueront à en bénéficier! Alors par respect pour ceux qui souffrent encore de votre indifférence et pour préserver leur dignité, cessez de tenir ce discours humaniste ou alors mettez sincèrement votre pouvoir au service des individus pour contrer les abus des dominants en agissant concrètement afin de résoudre les problèmes humains. Ainsi vous serez crédible et en phase avec votre discours…
Monsieur le Président, vous qui « n’aimez pas ce monde et qui rêvez de le refaire pour nos enfants » (votre discours sur radio freedom un dimanche du mois de novembre), appliquez d’urgence vos beaux principes au quotidien et spécialement à la CCIR de Saint Pierre!
Philippe Erbs

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Une journée solidaire

Le 15 février 2024 l’association solidarité réunionnaise pour un meilleur lendemain a fait une distribution de denrées alimentaire d’envergure.

Pathétique Poutine ou la maladie du pouvoir

Si je devais évoquer le flair d’un animal face à Poutine, je m’identifierais à un vieux « renard » afin de me rendre compte de sa structure psychologique névrotique complexée sous-jacente. Biden et...

Groupes électrogènes : « Un audit est nécessaire »

Cette lettre s’adresse aux responsables de la Sécurité Civile : l’Etat et les Collectivités. Lors du dernier phénomène cyclonique, des commerçants ont fait la promotion de groupes électrogènes. Anticipant des coupures d’électricité prolongées, des clients faisaient la queue devant certains magasins. La peur des avaries alimentaires a poussé de nombreux Réunionnais à se doter de ce moyen de secours. 

Le nouveau Ministre Frédéric Valletoux va-t-il sacrifier ses convictions ?

Onze ans à la Présidence de la Fédération hospitalière de France (FHF), chevronné du système de santé et défenseur de l’hôpital public, Frédéric Valletoux, arrive au chevet de l’hôpital. Armé de ses convictions, il a toujours mis sa voix au service de la santé et se voit ainsi récompensé par un poste de Ministre.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial