Revenir à la rubrique : Société

Les travaux du Run Rail devraient démarrer rapidement pour une livraison fin 2025

Dans le cadre de sa conférence de presse donnée ce midi, le président Didier Robert a annoncé que les appels d'offres étaient prêts et pouvaient être lancés dès le mois de septembre.

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 21 août 2020 à 20H39

« Nous sommes prêts« , a affirmé le président de Région au sujet du Run rail, insistant sur le fait que l’investissement est de l’ordre de 300 millions d’euros.

Interrogé sur la pertinence de deux projets de tramway à Saint-Denis, Didier Robert a rappelé que le projet de la Région était dans les cartons depuis 2012/2013, et que les engagements et les financements avaient été bouclés dès 2015. A mots couverts, il a laissé entendre que la mairie de Saint-Denis et la CINOR ne se sont réveillés que bien plus tard. « Et au moment où on se parle, ils en sont juste au stade des enquêtes publiques et les financements ne sont pas bouclés », a rappelé le président de Région.

« A ma demande, j’ai rencontré Gérald Maillot pour voir avec lui comment faire coïncider les deux projets. La Région a proposé une co-maîtrise d’ouvrage, qui n’a pas été acceptée », a-t-il précisé.

Didier Robert a expliqué que la Région avait identifié deux problèmes majeurs de circulation sur l’île : Saint-Denis et Saint-Pierre. Comme la commune du Sud a décliné l’offre de tramway, préférant l’aménagement d’un TCSP (transport collectif en site propre) entre Saint-Pierre et Saint-Louis, c’est tout naturellement que la collectivité régionale s’est tournée vers la liaison Saint-Denis/Sainte-Marie.

Entretemps, la CIREST a souhaité un projet Saint-Benoit/Saint-Denis. Dans l’immédiat, la Région va renfoncer le TCSP de l’Est pour avoir une voie réservée aux bus jusqu’à Sainte-Suzanne.

Mais revenant sur le projet de Run Rail, le directeur général des services Ahmed Mohamed a fait remarquer que pour des raisons liées à l’utilisation des budgets européens, il était impossible de remplacer dans l’immédiat le Run Rail de Saint-Denis par un autre projet dans l’Est.

Didier Robert a donc annoncé qu’il allait rapidement rencontrer Ericka Bareigts, la maire de Saint-Denis, Richard Nirlo le maire de Sainte-Marie et Maurice Gironcel, le nouveau président de la CINOR, pour voir quels étaient leurs souhaits. Mais, a souligné Didier Robert, « je ne ferai rien contre l’avis des maires. S’ils ne souhaitent pas ce projet, la région utilisera ces budgets pour d’autres projets ».

Dans l’hypothèse où les appels d’offres seraient effectivement lancés en septembre, Run Rail pourrait être livré fin 2025.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Un engagement vers une agriculture locale plus responsable

Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire organise le concours des Trophées de l’Agroécologie 2024-2025. Ce concours récompense l’action d’agricultrices et d’agriculteurs en faveur d’une agriculture exemplaire au regard de la triple performance : économique, environnementale et sociale.