Revenir à la rubrique : International

Les talibans ouverts à des pourplers de paix en Afghanistan

C’est un évènement historique en Afghanistan. Pour la première fois, les talibans afghans ont ouvert un bureau destiné à nouer des contacts pour favoriser « le dialogue et l’entente avec les pays du monde » en vue d’un « règlement pacifique » en Afghanistan, a déclaré un porte-parole du bureau, Mohamed Naïm. Chassés du pouvoir en 2001 à Kaboul […]

Ecrit par S.I – le mercredi 19 juin 2013 à 10H05

C’est un évènement historique en Afghanistan. Pour la première fois, les talibans afghans ont ouvert un bureau destiné à nouer des contacts pour favoriser « le dialogue et l’entente avec les pays du monde » en vue d’un « règlement pacifique » en Afghanistan, a déclaré un porte-parole du bureau, Mohamed Naïm.

Chassés du pouvoir en 2001 à Kaboul par l’intervention internationale, les talibans ont publié hier un communiqué dans lequel ils acceptaient des pourparlers de paix.

« L’Émirat islamique d’Afghanistan [le commandement taliban] ne veut pas que l’Afghanistan serve à échafauder des menaces pour d’autres pays, et ne permettra à quiconque de menacer d’autres pays à partir du territoire afghan », ont-ils affirmé.

Le New York Times relève le rôle-clé que le Pakistan, où vivent de nombreux talibans, devra jouer dans ce processus, qualifié par un responsable américain de « début d’un parcours très difficile ». Un article de la BBC titre sur les divisions de l’opinion publique après l’annonce d’une telle rencontre avec « l’ennemi ».

Ces annonces surviennent aussi le jour où le gouvernement afghan a officiellement repris le contrôle de la sécurité de son pays à la place de la force de l’Otan (Isaf), laquelle retirera la grande majorité de ses 100.000 soldats d’ici la fin 2014.

Le secrétaire d’Etat John Kerry a salué cette « bonne nouvelle ». « Nous sommes très satisfaits de ce qui arrive », a-t-il commenté au département d’Etat.

Depuis le sommet du G8 en Irlande du Nord, les présidents américain et français, Barack Obama et François Hollande, ont dit appuyer d’éventuels pourparlers entre Afghans. « C’est un pas important vers la réconciliation mais un tout premier pas », a commenté Barack Obama, prévoyant « encore de nombreux obstacles sur ce chemin ».

S’ils n’ont pas écarté la possibilité de négocier avec les Américains, les talibans ont toutefois fermement refusé jusqu’ici de discuter avec les représentants du gouvernement Karzaï.

Ces avancées vers la paix en Afghanistan ont été assombries par deux attentats meurtriers. En matinée, une explosion qui s’est produite dans l’Ouest de la capitale visait apparemment un membre du Parlement allié du président Hamid Karzaï. Il n’a pas été touché, mais au moins trois civils ont péri. Puis, quatre soldats américains ont été tués dans une attaque menée par les insurgés contre la base aérienne de Bagram.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Manu Payet offre La Réunion au Pape

Manu Payet faisait partie de la centaine d’humoristes à être convié au Vatican pour rencontrer le Pape vendredi dernier. L’humoriste originaire de La Réunion lui a donné un souvenir de l’île.