Revenir à la rubrique : Social

Les tabacs-presse menacent de boycotter SFR…

Le syndicat réunionnais des tabacs-presse et la Fédaction Réunion ont décidé de passer à la vitesse supérieure dans le conflit qui les oppose aux sociétés responsables de la distribution des cartes téléphoniques prépayées. Plusieurs mesures ont ainsi été prises lors d'un conseil d'administration du syndicat parmi lesquelles un appel au boycott des cartes SFR...

Ecrit par Ludovic Robert – le lundi 09 février 2009 à 07H25

Depuis le 1er janvier dernier, une nouvelle tarification sur les ventes des cartes et coupons téléphoniques est appliquée. Résultat : les buralistes et autres revendeurs ont vu leurs marges diminuer de 5 à 6% selon le type de carte (5€, 10€, 20€, 80 €, …). Décidée par les sociétés SAS Distel et STDR (distributeurs locaux des cartes téléphoniques prépayées), cette décision a créé un fort mouvement de mécontentement chez les revendeurs locaux.

Le 23 janvier dernier, lors d’une conférence de presse, Pierre Cornille (porte parole du syndicat réunionnais des tabacs-presse) et Ibrahim Patel (Président de Fédaction) avaient lancé un appel à la négociation et à la discussion avec les sociétés STDR et SAS Distel. Afin de rendre concrète cette main ouverte, plusieurs lettres avaient été envoyées aux deux entreprises. Leurs objectifs : l’annulation de cette décision et de nouvelles négociations. Depuis cette date, aucune avancée n’a été possible malgré les mises en gardes du syndicat.

Pour le porte parole du syndicat des tabacs-presse, Pierre Cornille, « cette décision sans concertation n’avait pas lieu d’êtreCertains n’ont même pas été prévenus« . Ce silence risque de porter préjudice à l’opérateur de téléphonie mobile. En effet, plusieurs mesures concrètes ont été décidées par la Fédaction et le syndicat des tabacs-presse :

– Une plainte a été déposée auprès de la direction Départementale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes pour « abus de position dominante et tarifs discriminatoires »

– Plusieurs mises en demeure ont été adressées au Président de la Société SAS Distel pour le non respect du contrat.

– Un appel au boycott des cartes SFR à partir du lundi 16 février pour une durée indéterminée.

– La distribution d’affichettes au sein des points de vente solidaires de l’opération.

– La mise en place d’un numéro de téléphone unique dans les locaux de la Fédaction à la disposition des petits commerçants indépendants qui voudraient rejoindre le mouvement.

Ces actions qui pourraient être suivies dans toute l’île suffiront-elles à nouer des discussions et éventuellement des négociations sur ces nouveaux tarifs ? Toujours est-il que pour le moment, aucune société n’a communiqué sur ces décisions…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Retour en images sur le défilé du 1er mai

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé s’est tenu ce mercredi matin entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) avaient appelé à une mobilisation visant à promouvoir la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère. Photos : Pierre Marchal/Anakaopress

1er mai à Saint-Denis : Un défilé placé sous le signe de la paix et de la lutte contre la vie chère

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé est prévu à partir de 10h entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) appellent à cette mobilisation avec un accent mis sur la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère.

Aurore Bergé : “La Réunion a pris conscience de la nécessité de briser le tabou des violences intrafamiliales”

Ce mardi, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a inauguré la nouvelle maison des femmes, de la mère et de l’enfant de Saint-Paul. Ce lieu a vocation à devenir un guichet unique regroupant des professionnels de santé du CHOR et des associations de lutte contre les VIF pour aider les femmes victimes de violence à se reconstruire.