Revenir à la rubrique : Société

Les propos de Brigitte Bardot sur les Réunionnais font le tour de la France

La lettre ouverte adressée au préfet de La Réunion fait désormais le tour des médias de l'Hexagone. Moins de 24H après la publication du courrier de Brigitte Bardot qualifiant les Réunionnais de "sauvages", toute la presse nationale s'empare du sujet. Voici pêle-mêle les titres des principaux sites d'actualité français :

Ecrit par Zinfos974 – le mercredi 20 mars 2019 à 11H04

Le site généraliste Huffpost :

 

Le journal régional marseillais La Provence :

 

Le titre de la Dépêche, journal régional basé à Toulouse :

 

Le titre à portée nationale Le Parisien : 

 

La chaîne d’info en continu LCI : 

 

Le journal régional qui balaye toute l’actualité de la région Rhône-Alpes : 

 

Un autre titre du sud-ouest de la métropole : 

 

Enfin, il est un site d’actu people à lui tout seul, le journaliste multi-casquettes Jean-Marc Morandini a également repris l’info : 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Décès du Lieutenant-Colonel Jean-Christophe Bellomia, ancien commandant de l’EDSR

Le Lieutenant-Colonel Jean-Christophe Bellomia avait été commandant de l’Escadron départemental de La Réunion, de 2019 à 2023. Il est décédé lors d’un entraînement motocycliste dans le Loiret. Il a té âgé de 56 ans et père d’un enfant. Selon La République de Seine-et-Marne, trois gendarmes qui participaient à l’entraînement ont été percutés par une automobiliste engagée à contresens.

Dos d’Âne : Le Pôle nature bientôt ouvert ?

Lancé en 2013 par l’ancienne majorité municipale, le Pôle nature de Dos d’Âne végète depuis plusieurs années. Pourtant, le TCO veut croire que le site peut renaître de ses cendres, deux porteurs de projets se sont dit intéressés pour exploiter le site. Pour l’instant, le projet à 6 millions d’euros reste fini à 60%.