Revenir à la rubrique : Social

Les principaux points de l’accord guadeloupéen

L’accord, signé la nuit dernière en Guadeloupe, comporte 165 articles couvrant tous les domaines : pouvoir d’achat, logement, transports, éducation, emploi, services publics, droits syndicaux, aménagement du territoire, culture. L’accord dit « Jacques Bino » sur l’augmentation des salaires est annexé. Voici les principaux points de l’accord: Prestations sociales : A compter du 1er mars, un revenu […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le jeudi 05 mars 2009 à 17H48

L’accord, signé la nuit dernière en Guadeloupe, comporte 165 articles couvrant tous les domaines : pouvoir d’achat, logement, transports, éducation, emploi, services publics, droits syndicaux, aménagement du territoire, culture. L’accord dit « Jacques Bino » sur l’augmentation des salaires est annexé.
Voici les principaux points de l’accord:

Prestations sociales :
A compter du 1er mars, un revenu supplémentaire temporaire d’activité (RSTA) sera versé à tous les salariés touchant jusqu’à 1,4 SMIC, pendant 36 mois. Des primes exceptionnelles sont prévues : prime de solidarité active de 200 euros versée par l’Etat aux 51 000 foyers guadeloupéens les plus défavorisées ; versement par les collectivités locales à compter du 1er mars de 25 euros pendant douze mois aux salariés jusqu’à 1,4 SMIC ; versement par la région, au plus tard le 30 juin, de 100 euros aux 80 000 foyers les plus modestes.

Un fonds de soutien exceptionnel de 3 millions d’euros est créé pour les 17 000 allocataires du minimum vieillesse et les 7 000 bénéficiaires de l’allocation adulte handicapés.

Revalorisation de 20 % de la prestation de restauration scolaire, en contrepartie d’un engagement des cantines à offrir 50 % de produits issus de l’agriculture locale, et d’une réduction des tarifs pour les familles. Réduction du prix des repas des lycéens. Augmentation de 200 euros des bourses régionales d’études supérieures en Guadeloupe.

Baisses de prix :
Produits de première nécessité, services bancaires, carburants, eau, électricité.

Logement :
Gel des loyers en 2009 par les bailleurs sociaux. Diminution de la taxe d’habitation de 9 % et de la taxe sur le foncier bâti de 7 % dès 2009.

Transports :
Baisse de 20 % du prix des transports terrestres interurbains avant la fin du 1er semestre 2009. Mise à disposition par l’Etat de 40 000 billets aller/retour Pointe-à-Pitre-Paris à 340 euros, pour les familles modestes.

Emploi :
Plan d’urgence pour l’insertion de 8 000 jeunes de 16 à 26 ans. Elaboration d’une « Charte de l’embauche locale de Guadeloupéens ». Création d’un observatoire sur « l’égal accès de l’embauche ».

Agriculture :
Création d’un label France saveur d’outre-mer. Négociations sur la pêche en zone Caraïbe. Réserve de 50 000 hectares de surface agricole incompressible.

Culture :
Engagement de l’Etat à étudier le projet de double fléchage en français et en créole des bâtiments publics.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Retour en images sur le défilé du 1er mai

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé s’est tenu ce mercredi matin entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) avaient appelé à une mobilisation visant à promouvoir la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère. Photos : Pierre Marchal/Anakaopress

1er mai à Saint-Denis : Un défilé placé sous le signe de la paix et de la lutte contre la vie chère

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé est prévu à partir de 10h entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) appellent à cette mobilisation avec un accent mis sur la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère.

Aurore Bergé : “La Réunion a pris conscience de la nécessité de briser le tabou des violences intrafamiliales”

Ce mardi, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a inauguré la nouvelle maison des femmes, de la mère et de l’enfant de Saint-Paul. Ce lieu a vocation à devenir un guichet unique regroupant des professionnels de santé du CHOR et des associations de lutte contre les VIF pour aider les femmes victimes de violence à se reconstruire.