« Les premiers habitants de l’île étaient les arbres, les orchidées, les fougères… »

- Département -

par Département – le mardi 25 juin 2024 à 15H26

« Nos ancêtres, les piédboi« . C’est l’intitulé d’une exposition proposée par Céline Aho-Nienne à l’issue des ateliers que cette auteure-réalisatrice a menée avec une cinquantaine d’élèves, dans le cadre d’une résidence d’artiste organisée par le Département à la Bibliothèque départementale de La Réunion (BdR). « Ce titre est aussi un pied-de-nez au célèbre adage « Nos ancêtres, les Gaulois » enseigné dans les livres de nos parents, alors que les premiers habitants de l’ile étaient la flore, expose Céline Aho Nienne. Les arbres, les orchidées, les fougères, les mousses et les lichens habitaient l’île, bien avant l’arrivée de l’Homme« . C’est autour de ce concept que Céline Aho Nienne et le créateur diplômé́ des Beaux Arts de la Réunion Matthieu Grondin alias Papié Songe ont conçu les 3 ateliers entamés en février 2024, auprès des classes de l’école Julie Huet de Sainte-Anne, de la Medersa de Saint-Denis et de la classe Relais du Collège Bourbon réunissant 8 établissements du Nord.

« Tout a commencé avec une balade dans la forêt Sainte-Marguerite où nous avons découvert les plantes endémiques. Ensuite, nous avons réalisé des cartes à partir des feuilles suivant la méthode du cyanotype ». rapportent Marlène, Lucie et Noa, fiers de leurs œuvres en « bleu outre-mer » exposées au milieu de l’écrin de verdure de la BdR. Les agents de la brigade des Espaces Naturels de la Direction de Tourisme et Espaces Naturels du Département ont largement contribué au bon déroulement de la balade et tout au long des ateliers. Pour le troisième atelier, les élèves ont créé des orchidées à partir du papier découpé. Placée sous cloche, chaque création porte un nom inventé par le jeune lui-même. « Chaque orchidée est unique et l’imagination florissante des enfants nous emporte dans une cosmopoétique créole, note Céline Aho Nienne, qui mise sur la réinvention de la mythologie réunionnaise ». Visible depuis son vernissage de ce 25 juin, jusqu’au 2 juillet prochain, l’exposition est une véritable « Ode à la flore. Une promenade dans les bois à la rencontre des ancêtres végétaux, rééls ou rêvés » pour reprendre les termes de l’auteure Céline Aho Nienne qui s’attache à « ré-enchanter la forêt de La Réunion« .

CHARTE DES COMMENTAIRES

——
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

– Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes – que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l’équipe de Zinfos974.
– Tout contenu contraire à la loi : l’incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l’humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.
– Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.
– Merci d’éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.
– La répétition d’un même commentaire, assimilée à du spam.
– La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d’un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande « signaler un commentaire abusif » plutôt que d’envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d’indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos974 via l’adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos974 est seul juge des messages qu’il publie ou modère – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l’adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

——
Toute l’équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique