Revenir à la rubrique : Santé

Les premiers cas de grippe A n’impressionnent pas les Réunionnais

A la suite du diagnostic des quatre premiers cas de grippe A à la Réunion les réactions vont bon train dans les rues de Saint-Denis. Une population qui ne se sent pas sous une menace imminente.

Ecrit par Johanne Chung To Sang – le mardi 07 juillet 2009 à 17H44

Rue Maréchal Leclerc, à Saint-Denis, l’affolement n’était pas de mise concernant les premiers cas de grippe A dans l’île. La plupart des gens apprenait tout juste que le virus était désormais présent sur l’île. La nouvelle qui aurait pu provoquer la panique a laissé la population inquiète, mais pas alarmée.
Le sentiment général qui ressortait cet après-midi était plutôt une certaine confusion due à la méconnaissance de la maladie et à un manque d’informations. Alors que la menace se précise, les principales craintes rencontrées pour l’instant concernent la santé des jeunes enfants. Les pharmacies n’ont par ailleurs pas noté de rush vers les masques ou le fameux Tamiflu, la demande n’a aucunement explosé, elle est même inexistante jusqu’à maintenant.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ouverture de l’accès aux essais cliniques des cancers digestifs, pour les patients à La Réunion

La Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) et le Pôle Recherche Clinique et Innovation du Groupe de Santé CLINIFUTUR, membre du GCS Recherche SCERI, ont annoncé la signature en 2024 d’une convention de collaboration inédite. Cette collaboration permettra, pour la première fois, à des patients situés à La Réunion et Mayotte, d’être inclus dans les essais thérapeutiques académiques conduits par la FFCD.