Revenir à la rubrique : International

Les Pays-Bas replongent dans un confinement pour les fêtes de Noël

Le Premier ministre des Pays-Bas a annoncé hier soir un "verrouillage strict" immédiat et ce jusqu'au 14 janvier au moins pour ralentir la propagation d’Omicron dans le pays.

Ecrit par LG – le dimanche 19 décembre 2021 à 08H05

Les Pays-Bas sont placés dès ce dimanche en confinement pour la période des fêtes de Noël. Le Premier ministre Mark Rutte s’est exprimé face à la nation en expliquant que cette mesure était prise afin de tenter d’enrayer une forte augmentation des cas du variant Omicron.

« Je suis ici ce soir d’humeur sombre. Pour le résumer en une phrase, les Pays-Bas vont retourner au confinement à partir de demain », a déclaré Mark Rutte. Tous les magasins non essentiels, dont les bars, restaurants et cinémas, doivent fermer leurs portes jusqu’au 14 janvier. Ces établissements faisaient déjà l’objet de restrictions depuis le 28 novembre avec notamment la fermeture des magasins non essentiels, bars et restaurants tous les jours entre 17 heures et 5 heures du matin.

Les repas de famille ne seront aussi autorisés qu’en petit comité avec pas plus de deux personnes en extérieur et de deux visiteurs en intérieur. La seule exception est accordée pour les soirs de réveillons avec jusqu’à quatre invités autorisés.

« C’est inévitable avec la cinquième vague et avec Omicron qui se répand encore plus vite que nous ne l’avions craint. Nous devons intervenir maintenant par précaution », a poursuivi le Premier ministre.

 

Les Pays-Bas replongent dans un confinement pour les fêtes de Noël

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Après 86 ans de travail, cet homme prend enfin sa retraite à… 100 ans

Est-ce le sort qui nous attend tous ? Walter Orthmann, un Brésilien de 102 ans, a pris sa retraite en 2022 après une carrière remarquable de 86 ans dans la même entreprise, RenauxView.
Ce record impressionnant lui a valu une place dans le Guinness World Records pour la plus longue carrière au sein d’une seule entreprise.

L’État allemand réduit les aides aux migrants « paresseux »

Le Land de Saxe-Anhalt a pris une décision controversée en réduisant les allocations des demandeurs d’asile qui ont refusé de participer aux efforts de déblaiement après les inondations dévastatrices de l’année dernière dans l’est de l’Allemagne.
Cette mesure, qui a suscité un débat national, vise à inciter les migrants à contribuer au bien-être de la communauté en échange des aides reçues.

La panne informatique la plus grave que le monde ait jamais connue

Une panne informatique majeure a causé des perturbations dans de nombreuses entreprises à travers le monde ce vendredi, affectant compagnies aériennes, chaînes de télévision, bourses et divers services. En France, plusieurs secteurs sont touchés. Ce problème, lié à une mise à jour défectueuse d’un logiciel, est en cours de correction.

Des lycéens hospitalisés au Japon après avoir mangé des chips au piment ultra-fort

À Tokyo, plus d’une douzaine de lycéens ont été transportés à l’hôpital après avoir consommé des chips au piment extrêmement fort, connues sous le nom de « R 18+ ».
Ces chips contiennent des piments fantômes, ou Bhut Jolokia, réputés pour leur intensité pouvant atteindre plus d’un million sur l’échelle de Scoville.

États-Unis : Barack Obama suggère à Joe Biden de reconsidérer sa candidature

Sa position était attendue. Barack Obama aurait récemment exprimé à ses proches que les chances de victoire de Joe Biden en 2024 se sont considérablement réduites. Selon le Washington Post, l’ancien président pense que Joe Biden devrait sérieusement évaluer la viabilité de sa candidature. De plus, Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, a également averti Biden en privé que les démocrates risquent de perdre le contrôle de la Chambre s’il poursuit sa campagne.