Revenir à la rubrique : International

Les milliardaires se sont plus enrichis depuis la pandémie de Covid-19 qu’en une décennie

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, la fortune des personnes les plus riches au monde aurait augmenté de 5.000 milliards de dollars pour atteindre un total de 13.800 milliards de dollars, d'après Oxfam. Dans le même temps, 160 millions de personnes ont basculé dans la pauvreté.

Ecrit par 2368250 – le dimanche 23 janvier 2022 à 14H56

La pandémie de Covid-19 a accentué les inégalités entre les riches et les pauvres. D’après un rapport de l’ONG Oxfam intitulé « Les inégalités tuent »  et publié quelques jours avant l’ouverture du forum économique mondial de Davos, la fortune cumulée de l’ensemble milliardaire a connu « sa plus forte augmentation jamais enregistrée » ces deux dernières années. Ainsi elle a augmenté de 5.000 milliards pour atteindre son niveau le plus élevé, à savoir 13.800 milliards de dollars. Selon l’ONG britanique, la fortune des dix hommes les plus fortunés a doublé ces deux dernières années.
 
Pour le magazine Forbes, parmi les dix personnes les plus riches du monde, il y aurait l’entrepreneur et créateur de la marque Tesla Elon Musk, le patron d‘Amazon Jeff Bezos, mais aussi Bernard Arnault, propriétaire du groupe de luxe LVMH, Bill Gates, patron de Microsoft, Mark Zuckerberg,  fondateur de Facebook, ainsi que l’investisseur Warren Buffett et Larry Ellison, le créateur d’Oracle, numéro un mondial de la gestion de bases de données.
 
« L’accroissement des inégalités économiques, de genre et raciales et les inégalités entre pays détruisent notre monde », déplore Oxfam.
 
Un nouveau milliardaire toutes les 26 heures
 
Parallèlement à cet enrichissement spectaculaire où on constate un nouveau milliardaire toutes les 26 heures, 160 millions de personnes sont tombées dans la pauvreté.  
 
D’après Oxfam, cette accumulation utilisée à bon escient pourrait « vaincre l’extrême pauvreté à travers une taxation progressive » et offrir des systèmes de santé publics et gratuits pour tous. « Une taxe exceptionnelle de 99 % sur les revenus provenant de la pandémie des dix hommes les plus riches permettrait de produire assez de vaccins pour le monde, fournir une protection sociale et médicale universelle, financer l’adaptation au climat et réduire la violence liée au genre dans quatre-vingts pays », ajoute l’ONG. Avec cette taxation, la richesse des milliardaires augmenterait tout de même de « 8 milliards de plus qu’avant la pandémie ».

En se basant sur le manque d’accès aux soins de santé, la faim et la crise climatique, les inégalités seraient responsables de la mort « d’au moins 21.000 personnes par jour ». « Les milliardaires ont eu une formidable pandémie. Les banques centrales ont injecté des milliers de milliards de dollars dans les marchés financiers pour sauver l’économie, dont beaucoup ont fini dans les poches des milliardaires« , ajoute Oxfam.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Vaccin contre le chikungunya : Bonnes nouvelles pour Valneva

Valneva, une entreprise spécialisée dans les vaccins, a partagé des résultats encourageants issus de l’étude pivot de phase 3 pour son vaccin monodose contre le virus du chikungunya.
L’analyse menée six mois après la vaccination a confirmé l’innocuité et l’immunogénicité du vaccin chez les adolescents, renforçant les données positives initialement observées au 29ème jour post-vaccination.

La Russie lance une offensive terrestre dans la région de Kharkiv

La Russie a déclenché une offensive terrestre dans la région de Kharkiv,, selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Lors d’une conférence de presse, il a décrit les combats comme étant d’une « férocité » terrible, précisant que ses forces étaient préparées à cette escalade. « La Russie a initié des actions de contre-offensive dans cette zone », a-t-il affirmé, soulignant que l’état-major ukrainien était au courant et s’était organisé en conséquence.