Revenir à la rubrique : Social

Les lycéens dans la rue

Les lycéens qui s’opposent au projet de réforme du lycée prévu par le projet Darcos sont encore dans la rue aujourd’hui. Ils sont plusieurs centaines à manifester depuis ce matin. Même s’ils ont été reçus au Rectorat vendredi matin, ils ne considèrent pas avoir été entendus. La plupart d’entre eux se sont retrouvés ce matin […]

Ecrit par Karine Maillot – le lundi 08 décembre 2008 à 09H06

Les lycéens qui s’opposent au projet de réforme du lycée prévu par le projet Darcos sont encore dans la rue aujourd’hui. Ils sont plusieurs centaines à manifester depuis ce matin.
Même s’ils ont été reçus au Rectorat vendredi matin, ils ne considèrent pas avoir été entendus.
La plupart d’entre eux se sont retrouvés ce matin devant le lycée Leconte de Lisle à Saint-Denis.
Le cortège passera par le boulevard sud, pour rejoindre la rue de la Victoire.
 « Notre voix n’a pas été entendue par le Rectorat vendredi. On va aller devant l’hôtel de ville en espérant être reçu par le maire. Puis on se dirigera vers la préfecture et souhaitons vivement rencontrer le Préfet pour lui faire part de notre opposition au projet Darcos« , affirme Clémence Brunetti, élève en première ES (Economique et Sociale).

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les salariés de la Chambre d’agriculture obtiennent l’application de leur point d’indice

L’intersyndicale CGTR – FO – CFDT a signé ce jeudi midi un protocole de fin de conflit avec le président de la Chambre d’agriculture Frédéric Vienne. Hier soir, la préfecture a retiré son véto sur le point de blocage de l’augmentation du point d’indice des salariés, plus élevé que celui de leurs collègues de l’Hexagone, tout en se réservant le droit de revenir sur cette décision après analyse juridique de la situation.

Chambre d’agriculture : Frédéric Vienne pris entre le marteau et l’enclume

Après une rencontre jugée infructueuse avec Frédéric Vienne, les représentants du personnel de la Chambre d’agriculture ont proposé ce mercredi la reconduite de la grève. Le président de la Chambre, lui, laisse entendre que l’État est à la manœuvre pour réduire les effectifs de moitié, et glisse que le Département souhaiterait s’accaparer l’outil à des fins électoralistes.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial