Revenir à la rubrique : Politique

Les lycéennes musulmanes ont réintégré leurs classes

Les cinq jeunes filles de confession musulmane qui n’étaient plus acceptées au Lislet Geoffroy depuis quelques jours, ont repris leurs cours ce mardi matin. Quelques heures après une réunion entre le directeur de cabinet du Recteur et diverses personnalités au Rectorat.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le mardi 09 septembre 2008 à 18H43

M. N’Guyen, directeur de cabinet du Recteur, Idriss Issop-Banian, du Groupe Interreligieux, Huguette Bello, député-maire de Saint-Paul, et Abdullah Moolan, président du Conseil régional du culte musulman, se sont rencontrés ce mardi matin, au Rectorat.
Alors même que les adolescentes de confession musulmane avaient déjà réintégré le lycée Lislet Geoffroy, à Saint-Denis, un compromis a été trouvé au Rectorat. “i[Il a été convenu que les jeunes filles enlèvent leur voile en classe et gardent un bandana]i”, indique Abdullah Moolan.
Le président du Conseil régional du culte musulman a regretté par ailleurs l’ampleur que la polémique a prise, précisant qu’il n’y avait à son avis aucune remise en cause de la loi. “i[La loi sur la laïcité rappelle que seuls les signes religieux ostentatoires ne sont pas acceptés à l’école. Le tout est de savoir où on met la barre]i”.
Vivre ses traditions ou sa religion à l’école faisait partie du « i[vivre ensemble]i » de La Réunion. Comment concilier cela avec la nouvelle loi sur la laïcité? Entre l’interdiction des signes ostentatoires en cours et la possibilité d’avoir des tenues fantaisistes, extravagantes et parfois trop dénudées à l’école, la loi sur la laïcité doit trouver sa place.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Huguette Bello, Première ministre : Manifestation devant le siège du PS à Ivry

Le conseil national du Parti socialiste se tient actuellement à Ivry où les dirigeants doivent étudier la candidature d’Huguette Bello au poste de Première ministre proposée par le PCF et soutenue par la LFI. Le PS a son propre candidat, Olivier Faure. Plusieurs sections du Nouveau Front populaire se mobilisent devant les grilles du siège socialiste ce samedi après-midi pour militer en faveur d’un consensus autour du nom de la présidente de la Région Réunion.

Pierrot Dupuy : « Pourquoi la désignation d’Huguette Bello comme Première ministre est peu probable »

Suite à l’annonce de la candidature d’Huguette Bello au poste de Première ministre par le Parti communiste français, la sphère médiatique nationale s’est rapidement emballée autour de la présidente de la Région Réunion. Pierrot Dupuy explique pourquoi cette candidature a peu de chances d’aboutir, tant en raison des enjeux de la Gauche au niveau national que des dynamiques locales.

Huguette Bello : Combats politiques et événements médiatiques

La présidente de la Région Réunion est pressentie pour devenir Première ministre. Cette proposition formulée par le Parti communiste français prend devient de plus en plus sérieuse grâce au soutien de Jean-Luc Mélenchon, fondateur de La France Insoumise et l’accord d’Europe Ecologie-Les Verts. Le Parti socialiste doit se prononcer aujourd’hui sur le sujet. Devenir la cheffe du gouvernement couronnerait la carrière politique très riche d’Huguette Bello, figure emblématique de la gauche à La Réunion.