Revenir à la rubrique : Social

Les journalistes en grève perturbent la livraison de Témoignages

Le mouvement social entamé par les journalistes du quotidien du Parti communiste entre dans sa deuxième semaine. Hier soir, les grévistes se sont rendus à l’imprimerie pour bloquer le site. Aujourd’hui, les lecteurs découvriront un journal avec une dernière page “taggée”.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 13 novembre 2008 à 10H18

Les rédacteurs de Témoignages sont arrivés vers 22h00 hier soir à la Ravine-des-Chèvres, à Sainte-Marie. Leurs véhicules ont été placés de manière à barrer l’accès de l’imprimerie au camion de livraison.
Les grévistes ont ensuite déployé deux banderoles. Sur la première, était écrit en rouge “alon kozé”. Sur la deuxième, un “NON” barrait le tissu. Patrick Savatier, porte-parole de l’association Momon papa lé la, était venu en soutien.
Les rotativistes ont travaillé sans pression, une fois leur mission remplie, ils sont rentrés chez eux. Sur place, les journalistes ont essayé de joindre le patron de l’imprimerie. En vain. Ils voulaient récupérer tous les journaux imprimés.
Installés à l’entrée par une nuit fraîche, ils ont attendu l’arrivée du livreur. Le face-à-face n’a pas été simple. Chaque camp a fait valoir ses raisons.
Et à quatre heures du matin, le transporteur est reparti avec des journaux peinturlurés en première ou en dernière page. “Les sacs postaux sont restés à l’intérieur. Les abonnés n’auront pas de journaux”, indique Francky Lauret.
Les journalistes en grève vont continuer à sensibiliser la population. Ils organisent ce soir une conférence débat au Port. Ils espèrent la participation de plusieurs élus communistes.

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les salariés de la Chambre d’agriculture obtiennent l’application de leur point d’indice

L’intersyndicale CGTR – FO – CFDT a signé ce jeudi midi un protocole de fin de conflit avec le président de la Chambre d’agriculture Frédéric Vienne. Hier soir, la préfecture a retiré son véto sur le point de blocage de l’augmentation du point d’indice des salariés, plus élevé que celui de leurs collègues de l’Hexagone, tout en se réservant le droit de revenir sur cette décision après analyse juridique de la situation.

Chambre d’agriculture : Frédéric Vienne pris entre le marteau et l’enclume

Après une rencontre jugée infructueuse avec Frédéric Vienne, les représentants du personnel de la Chambre d’agriculture ont proposé ce mercredi la reconduite de la grève. Le président de la Chambre, lui, laisse entendre que l’État est à la manœuvre pour réduire les effectifs de moitié, et glisse que le Département souhaiterait s’accaparer l’outil à des fins électoralistes.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial