Revenir à la rubrique : Société

Les crémations suspendues au Centre Funéraire du Sud

Suite à un incident technique, l’ensemble des crémations sont suspendues pour une durée indéterminée.

Ecrit par Nicolas Payet – le mardi 02 février 2021 à 11H08

La CIVIS informe que le Centre Funéraire du Sud a suspendu les crémations sur le site de la Ligne Paradis. « La CIVIS met tout en œuvre afin de rétablir au plus vite la situation. Durant cette période, les crémations seront prises en charge par le Centre Funéraire de PRIMA à Saint-Denis ». 

La collectivité indique que « le centre funéraire reste néanmoins ouvert et fonctionnel : les admissions des corps, les veillées ainsi que les cérémonies funéraires seront assurées pendant cette période ».
 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez joindre le Centre Funéraire du Sud en composant le numéro suivant : 0262 33 94 94

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : les mandataires judiciaires autorisés à reprendre leurs activités

Dans un courrier adressé ce jeudi aux salariés, l’administratrice provisoire de la Croix Marine a assuré qu’ils pouvaient reprendre leurs activités, les mandataires étant appelés à traiter en premier lieu les situations d’urgence. L’association a la charge de 1.500 majeurs protégés sous tutelle ou curatelle, lesquels n’ont plus accès à leur argent depuis deux semaines.

Emmanuel Séraphin : “Le Grand Boucan sur le front de mer est un choix du cœur”

Ce dimanche, la 26e édition du Grand Boucan promet encore du grand spectacle. Pour la seconde année consécutive, le front de mer de Saint-Paul sera au cœur des festivités, un déménagement désormais acté comme définitif. L’année dernière, plus de 60 000 personnes avaient fait le déplacement pour assister à l’embrasement du roi Dodo.