Revenir à la rubrique : National

Les annonces de Jean Castex ne concernent pas La Réunion

Le Premier ministre a annoncé un calendrier d'allègement des mesures en métropole à partir du 2 février. Mais les restrictions sanitaires à La Réunion sont maintenues jusqu'au 7 février pour l'instant.

Ecrit par Zinfos974 – le vendredi 21 janvier 2022 à 13H38

Le chef du gouvernement a présenté le plan de désescalade des mesures de freinage de l’épidémie de coronavirus en métropole. Ce plan se décline en deux étapes à partir du mois de février suite à l’observation du plafonnement de la cinquième vague de coronavirus en métropole et en vue de l’entrée en vigueur du Pass sanitaire.

Le gouvernement veut dès le 2 février supprimer les jauges dans les établissements qui reçoivent du public, lever l’obligation du port du masque en extérieur et du télétravail. Une nouvelle étape est prévue deux semaines plus tard avec la réouverture des boîtes de nuit, l’autorisation de la consommation dans les cinémas et transports, mais aussi debout dans les bars, à partir du 16 février.

La Réunion n’est pour l’instant pas concernée

Le préfet de La Réunion a déjà prolongé les mesures de lutte contre le coronavirus sur notre île jusqu’au 7 février prochain. On parle là du couvre-feu, du port du masque obligatoire et des autres restrictions dans les cinémas, bars et restaurants.

L’Etat d’urgence sanitaire est en vigueur à La Réunion jusqu’à la fin du mois et va être prolongé jusqu’au 31 mars 2022 grâce à la loi sur le Pass vaccinal qui doit être promulguée dès lundi par le gouvernement. Les mesures de freinage du coronavirus pourraient donc être prolongées à La Réunion.

Mais un allègement des mesures courant février n’est pas tout à fait exclu. La vague épidémique a comme d’habitude démarré avec deux à trois semaines de retard comparé à la métropole. L’épidémie de coronavirus plafonne depuis quelques jours sur le territoire hexagonal et a même commencé sa décrue dans des départements touchés en premiers. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La grande reporter Mémona Hintermann s’interroge sur une contagion calédonienne

Dans une chronique publiée dans la Dépêche, la Réunionnaise s’interroge sur une possible contagion de la situation en Nouvelle-Calédonie sur les autres territoires ultramarins. L’ancienne membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel dresse un tableau alarmant de la situation des Outre-mer, en taclant au passage le président de la République et les élus locaux.

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.

Footballeurs péi pro : L’étrange saison qui a du mal à relier deux générations

Alors que la plupart des championnats européens se sont arrêtés le week-end dernier, l’heure du bilan a commencé pour tout le monde. Une saison assez particulière pour les footballeurs réunionnais qui n’est pas la plus faste en termes de présence sur les terrains professionnels de l’Hexagone. La faute, peut-être, à une jonction de générations qui met du temps à se faire. Néanmoins, entre le départ de Dimitri Payet au Brésil, le succès de Melvine Malard en Angleterre et une relève qui arrive, la saison a été riche en changements. Retour sur une année assez particulière pour les footballeurs réunionnais.