Revenir à la rubrique : National

Les annonces de Blanquer pour sortir de la crise

Le ministre de l’Éducation a fait plusieurs annonces suite à sa réunion avec plusieurs organisations syndicales. Faisant face à un mouvement de grève massif, Jean-Michel Blanquer a annoncé le recrutement de contractuels et la distribution de masques FFP2.

Ecrit par 1776023 – le vendredi 14 janvier 2022 à 07H35

Face à un mouvement de grève bien plus important que prévu hier, Jean-Michel Blanquer a été obligé de réagir vite afin de calmer la situation. Les enseignants dénonçaient les changements du protocole sanitaire et demandaient plus de protection contre le Covid-19.

Selon le ministère, 38,5% des enseignants étaient en grève. Un chiffre contesté par SNUipp, premier syndicat du primaire, qui affirme que 75% des enseignants étaient grévistes.

En fin de journée, le ministre de l’Éducation a rencontré plusieurs organisations syndicales. Jean-Michel Blanquer leur a annoncé la livraison de 5 millions de masques FFP2 à partir de la semaine prochaine. Des masques chirurgicaux seront également distribués pour les personnels de l’éducation.

3.300 contractuels

Pour faire face au besoin, le ministre a annoncé le recrutement de 3300 contractuels supplémentaires. Pour cela, il évoque le recours aux listes complémentaires des personnes inscrites aux concours.

Il a également évoqué le recrutement d’assistants d’éducation et de personnels d’appui administratif. Le nombre de postes créés sera annoncé ultérieurement.

Jean-Michel Blanquer a également indiqué que les épreuves d’enseignement de spécialités du bac, prévues en mars, peuvent être reportées en juin. Les évaluations de classes de CP, prévues en janvier, vont également être reportées.

Les syndicats se sont dits satisfaits de ces annonces, tout en prévenant qu’ils vont « juger sur pièce ».

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Braquage à Paris : La bijouterie Harry Winston dévalisée

Une bijouterie de luxe parisienne a été braquée par une équipe armée ce samedi 18 mai, dérobant un butin encore indéterminé, mais qui pourrait être estimé à plusieurs millions d’euros. Les braqueurs n’ont fait aucun blessé avant de s’enfuir.

L’ancien ministre Damien Abad mis en examen pour tentative de viol

Damien Abad, ancien ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, a été mis en examen jeudi pour tentative de viol présumée remontant à 2010. La victime présumée accuse Damien Abad d’avoir tenté de la contraindre à une fellation lors d’une soirée qu’il organisait. Damien Abad nie ces accusations, invoquant son arthrogrypose, une condition qui, selon lui, rendrait impossible la commission de tels actes. Par ailleurs, il bénéficie du statut de témoin assisté pour les témoignages de deux autres femmes l’accusant de violences sexuelles.

Nouvelle-Calédonie : Du mieux, même si la situation demeure encore tendue

La situation en Nouvelle-Calédonie s’est légèrement apaisée dans la nuit de jeudi à vendredi, suite à l’instauration d’un état d’urgence, bien que l’agitation persiste dans certains secteurs de Nouméa, cinq jours après le début des émeutes provoquées par une réforme électorale controversée.
« Pour la première fois depuis lundi, nous observons une accalmie dans le grand Nouméa, malgré les incendies qui ont touché une école et deux entreprises » cette nuit encore, a exprimé le représentant de l’État dans cette collectivité du Pacifique Sud.

Rouen : Un Algérien sous OQTF tué par un policier après avoir tenté d’incendier une synagogue

Un ressortissant algérien qui était visé par un arrêté d’obligation de quitter le territoire français (OQTF) a été abattu par un policier qu’il menaçait avec un couteau et une barre de fer vendredi à Rouen. Peu de temps avant, il avait tenté de mettre le feu à une synagogue. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a immédiatement qualifié l’incident d’acte antisémite ciblant un lieu symbolique pour la République.