Revenir à la rubrique : Société

Les 40 ans de la loi Veil: Les IVG en légère diminution depuis 2006 à La Réunion

Voici 40 ans que l’avortement est autorisé en France. La loi Veil fêtait donc son anniversaire la semaine dernière et c’est l’occasion de faire le point sur la situation de l’IVG (Interruption volontaire de grossesse) à La Réunion. Selon l’Insee, 4.209 femmes ont mis fin prématurément à leur grossesse en 2012, un chiffre qui était […]

Ecrit par SH – le lundi 26 janvier 2015 à 17H46

Voici 40 ans que l’avortement est autorisé en France. La loi Veil fêtait donc son anniversaire la semaine dernière et c’est l’occasion de faire le point sur la situation de l’IVG (Interruption volontaire de grossesse) à La Réunion.

Selon l’Insee, 4.209 femmes ont mis fin prématurément à leur grossesse en 2012, un chiffre qui était de 4.534 en 2006 et qui diminue légèrement mais progressivement.

Le nombre de mineures à avoir recours à l’IVG diminue également, avec 8,93% de moins de 18 ans, soit 376 âgés de 14 ans ou moins jusqu’à 17 ans. En 2006, on en comptait 567. Si la plupart d’entre elles avait entre 16 et 17 ans, 39 filles de 14 ans ou moins ont procédé à une IVG cette année-là. Les naissances chez les mineures diminue également depuis 2006 mais restent supérieur au nombre d’IVG.

Selon l’ORS de La Réunion, les recours à l’IVG ont donc tendance à diminuer mais le taux reste plus élevé qu’en métropole. En 2010, on comptait 19,4 IVG pour 1.000 femmes à La Réunion contre 14,7 en métropole.

Des IVG plus faciles d’accès

Les IVG à La Réunion sont de plus en plus réalisées dans les cabinets des villes, rendant la procédure plus accessible. En 2010, 24% des IVG ont été faites en ville, une pratique moins habituelle en métropole qui n’en comptait que 12%. Plus de la moitié des IVG sont aussi réalisées par voie médicamenteuse, à domicile, comme c’est le cas dans l’hexagone.

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

L’hommage en couleurs de Regina Pisano

L’une des créatrices de contenus les plus connues à La Réunion, Regina Pisano, se lance dans la musique. Son premier single, « Les couleurs », est un hommage à son fiancé décédé et une célébration de la vie malgré la perte d’un être cher.

Rififi au temple tamoul de Saint-Paul

Mercredi au moment de la procession du Cavadee, une fidèle a été priée de quitter sur le champ une zone réservée aux pénitents. Egratigné sur les réseaux sociaux pour sa façon de procéder, le président du temple livre sa version.

Pour la Cimade, le « fichier des étrangers » utilisé par la PAF à La Réunion est illégal

Alors que le nombre d’étrangers placés en centre de rétention administrative (CRA) a plus que triplé en 2023 à La Réunion, la Cimade a produit un signalement à la CNIL pour dénoncer l’absence de contrôle sur les informations fournies par la préfecture au Groupe de recherche pour l’exécution des mesures d’éloignement. Cette unité de la PAF, unique en France, est censée traquer dans l’île les personnes faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). La préfecture, elle, nie partager l’accès de son fichier des étrangers avec la police.