Revenir à la rubrique : Social

L’enfer des acheteurs compulsifs

Bientôt les bonnes affaires, les soldes démarrent dans notre île le 2 février. Mais quand certains les attendent avec impatience, d’autres redoutent cette période synonyme d’ennuis. Comment les acheteurs compulsifs abordent-ils la période des soldes?

Ecrit par Melanie Roddier – le vendredi 30 janvier 2009 à 06H47

Interpellé de toutes parts par des occasions en or et des soldes de plus en plus affriolantes, le consommateur veut à tout prix profiter des ces petits plaisirs. Craquer sur un coup de tête, ça arrive mais devenir un drogué de la dépense, c’est autre chose.
Or, notre société de consommation ne nous aide pas beaucoup. Le consommateur est pris dans un raisonnement de manque et de besoin.
Difficile de quantifier le nombre d’acheteurs compulsifs. Plus facile toutefois de les repérer. Ils prennent beaucoup de plaisir à vagabonder entre les commerces, à se laisser aller au « lèche-vitrine« .
Mais cela devient très contraignant pour eux quand ils n’arrivent plus à dire non à des achats insensés et impulsifs, incapable de maîtriser leur pulsion d’achat à l’instar d’un joueur, d’un alcoolique ou d’un toxicomane.
Marie, 26 ans, est commerciale à Saint-Denis depuis trois mois. Elle fait du porte à porte pour vendre des sous-vêtements. Marie le dit, « je gagne bien ma vie » mais en ajoutant « parfois aux dépens des autres« .
C’est notamment avec l’une de ses clientes qu’elle s’est rendue compte qu’il y avait un souci. « C’est une cliente fidèle. Je reviens la voir souvent à sa demande mais le jour où j’ai découvert tous les achats des dernières semaines encore emballés dans un coin d’une pièce, je me suis dit qu’il y avait un problème« .
Conscients de la tournure que prennent les événements, c’est souvent avec un sentiment d’échec, déprimés, que les acheteurs compulsifs se retrouvent après avoir dépensé leur argent.
Ils sont plus nombreux chez les jeunes, chez les gens avec des revenus faibles et ce phénomène touche plus les femmes que les hommes.
« Ma meilleure vente s’est élevée à plus de 3.000 euros. Désormais, disons que j’y pense à chaque fois que je fais de bonnes affaires. J’ai beaucoup culpabilisé un temps, mais il m’est impossible d’intervenir« , explique Marie qui, dans le doute, préfère ne pas solliciter certaines de ses clientes pour acheter de nouveaux sous-vêtements.
Les hommes auraient plus tendance à acheter des CD, des livres, des outils, des gadgets, du matériel informatique et des caméras ou à devenir dépendants des ventes aux enchères, alors que les femmes achètent des vêtements, du maquillage, des articles pour la maison et des bijoux.
Souvent un épisode passager douloureux est l’élément déstabilisateur. Créant un vide émotionnel, il entraine une envie boulimique de combler le mal. Si la forme de surconsommation est chronique, elle nécessite alors une thérapie. L’origine du mal-être de ces acheteurs est souvent enfouie dans leur enfance ou leur adolescence.
Tel un cercle vicieux, ce besoin d’acheter se termine dans l’excès, dans l’endettement et, angoissé, l’acheteur compulsif va essuyer ses larmes en allant s’offrir un autre petit quelque chose…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

BTP : L’incertitude persiste pour 550 millions d’euros de commande publique prévue en 2024

Les entreprises du bâtiment et travaux publics, les syndicats, les bailleurs, les collectivités et les services de l’État ont approuvé ce vendredi une Charte d’engagement en faveur de la filière BTP à La Réunion. Outre des moyens financiers supplémentaires, le document donne naissance au Comité de crise du BTP, une instance qui se réunira mensuellement afin de suivre l’évolution de l’activité et traiter les blocages ou retards. Si 503 millions d’euros d’ordres de service seront engagés d’ici la fin de l’année, l’incertitude demeure pour environ 550 millions d’euros de travaux prévus mais dont le lancement avant décembre 2024 reste incertain.

Croix Marine : les mandataires judiciaires autorisés à reprendre leurs activités

Dans un courrier adressé ce jeudi aux salariés, l’administratrice provisoire de la Croix Marine a assuré qu’ils pouvaient reprendre leurs activités, les mandataires étant appelés à traiter en premier lieu les situations d’urgence. L’association a la charge de 1.500 majeurs protégés sous tutelle ou curatelle, lesquels n’ont plus accès à leur argent depuis deux semaines.

[Communiqué] Après le choc des européennes les exigences sociales doivent être entendues

Après les élections européennes du 9 juin marquées par une abstention record et une montée de l’extrême droite, l’intersyndicale de La Réunion appelle à un sursaut démocratique et social. Elle exhorte les travailleuses, travailleurs, retraités et étudiants à manifester le samedi 15 juin à 10h à la Préfecture de Saint-Denis pour défendre les droits sociaux et environnementaux et contrer la politique de régression sociale du gouvernement.

Des agriculteurs réunis à la DAAF dans l’attente des aides promises par l’État

Inquiets et dans l’attente d’aides de l’Etat, notamment celles liées aux dégâts causés par le cyclone Belal, des agriculteurs se sont rassemblés dans les jardins de la DAAF depuis 9h00 ce mercredi matin à l’appel de l’UPNA. Une réunion avec les représentants de la DAAF est fixée à 10h00, pour aborder les difficultés financières de la profession. Le syndicat n’exclut pas un sitting de plusieurs jours sur place.

Association Croix Marine : « Les emplois seront préservés, c’est l’engagement du préfet »

Après sa rencontre avec le préfet Jérôme Filippini, l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974 a rassuré les grévistes de la Croix Marine en les assurant de la volonté des services de l’État de relancer l’activité de l’association d’ici le milieu de la semaine. Depuis le retrait de son agrément de mandataire de service pour les majeurs protégés, la Croix Marine ne peut plus effectuer de virement sur les comptes bancaires de 1.474 adultes sous tutelle ou curatelle.