Revenir à la rubrique : Politique

L’élection cantonale de Fidji annulée à Saint-Denis

Jean-Jacques Morel avait le sourire ce matin dans la cour du tribunal administratif. “J’ai une pensée pour les électeurs de mon canton, à qui on a volé la victoire”. Le candidat malheureux, battu par douze voix d’écart, dans le canton dionysien de La Source, attend désormais de savoir si Jean-Claude Fidji fait appel ou pas.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 02 octobre 2008 à 10H41

Le tribunal administratif de Saint-Denis a rendu un verdict attendu par beaucoup, l’annulation de l’élection du conseiller général, Jean-Claude Fidji. Le faible écart de douze voix et le contexte du srcutin, n’ont pas joué en faveur du candidat socialiste.
“A cinq voix près, la décision des urnes aurait pu basculer dans l’autre sens”, a dit Robert Chicaud, avocat de Jean-Jacques Morel.
De son côté, Jean-Jacques Morel avoue attendre sereinement la décision de Jean-Claude Fidji, de faire appel ou pas, du jugement du tribunal administratif.
Et quant à savoir, s’il préfère affronter à nouveau Jean-Claude Fidji ou Ibrahim Patel, lors de la prochaine confrontation. L’intéressé répond l’un ou l’autre, ce n’est pas important, “l’essentiel est le projet que j’ai avec la population de ce canton”.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Huguette Bello, Première ministre : Manifestation devant le siège du PS à Ivry

Le conseil national du Parti socialiste se tient actuellement à Ivry où les dirigeants doivent étudier la candidature d’Huguette Bello au poste de Première ministre proposée par le PCF et soutenue par la LFI. Le PS a son propre candidat, Olivier Faure. Plusieurs sections du Nouveau Front populaire se mobilisent devant les grilles du siège socialiste ce samedi après-midi pour militer en faveur d’un consensus autour du nom de la présidente de la Région Réunion.

Pierrot Dupuy : « Pourquoi la désignation d’Huguette Bello comme Première ministre est peu probable »

Suite à l’annonce de la candidature d’Huguette Bello au poste de Première ministre par le Parti communiste français, la sphère médiatique nationale s’est rapidement emballée autour de la présidente de la Région Réunion. Pierrot Dupuy explique pourquoi cette candidature a peu de chances d’aboutir, tant en raison des enjeux de la Gauche au niveau national que des dynamiques locales.

Huguette Bello : Combats politiques et événements médiatiques

La présidente de la Région Réunion est pressentie pour devenir Première ministre. Cette proposition formulée par le Parti communiste français prend devient de plus en plus sérieuse grâce au soutien de Jean-Luc Mélenchon, fondateur de La France Insoumise et l’accord d’Europe Ecologie-Les Verts. Le Parti socialiste doit se prononcer aujourd’hui sur le sujet. Devenir la cheffe du gouvernement couronnerait la carrière politique très riche d’Huguette Bello, figure emblématique de la gauche à La Réunion.