Revenir à la rubrique : National

Législatives partielles/Villeneuve-sur-Lot : Le PS éliminé, le FN et l’UMP au second tour

Le siège laissé vacant par Jérôme Cahuzac dans son fief de Villeneuve-sur-Lot ne profitera pas au PS… Avec 28,71% des voix, le candidat UMP Jean-Louis Costes s’est placé en tête, dimanche, au premier tour de l’élection législative partielle qui se tenait dans la troisième circonscription du Lot-et-Garonne, suivi du candidat du Front national, Etienne Bousquet-Cassagne, […]

Ecrit par S.I – le lundi 17 juin 2013 à 09H30

Le siège laissé vacant par Jérôme Cahuzac dans son fief de Villeneuve-sur-Lot ne profitera pas au PS… Avec 28,71% des voix, le candidat UMP Jean-Louis Costes s’est placé en tête, dimanche, au premier tour de l’élection législative partielle qui se tenait dans la troisième circonscription du Lot-et-Garonne, suivi du candidat du Front national, Etienne Bousquet-Cassagne, qui récolte 26,04%. Bernard Barral, le candidat étiquetté PS, est quant à lui éliminé.

C’est un nouveau revers pour le Parti socialiste, qui avait déjà perdu deux circonscriptions des Français de l’étranger lors d’élections partielles le week-end dernier, au profit de l’UDI et de l’UMP.

Le candidat socialiste, troisième avec 23,7% des voix, a appelé les électeurs à « faire barrage » au Front national, à l’instar du Premier secrétaire du PS Harlem Désir.

Bernard Barral a attribué sa défaite « au beau temps » qui, selon lui, a démobilisé l’électorat socialiste, à la division de la gauche et à un possible « effet Cahuzac ». Tout en avouant qu’il « sentait, ces derniers jours, quelque chose monter » :

 

L’UMP a également analysé la défaite du PS et la présence du FN au second tour. Jean-Louis Costes ne croit pas à un « effet Cahuzac », mais plutôt « à la situation catastrophique sur le terrain » et la « grande détresse » des populations. En revanche, il a déclaré que de voir le FN faire un tel score dans cette circonscription est le signe que « notre démocratie est en danger ».

Le candidat frontiste, Etienne Bousquet-Cassagne, 23 ans, a déclaré que sa présence au second tour prouve que « la dynamique est du côté du FN » :

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La main de la Russie derrière une fausse vidéo de menaces du Hamas ?

Une vidéo mettant en scène un faux combattant du Hamas menaçant la France a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, révélant une nouvelle opération de déstabilisation attribuée à la Russie.
À deux jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, la France renforce ses mesures de prévention, redoutant des actions hostiles.

Emmanuel Macron repousse tout remaniement à « la mi-août », après les Jeux Olympiques

Face aux pressions de la gauche pour nommer Lucie Castets comme Première ministre, Emmanuel Macron a déclaré qu’aucun changement gouvernemental n’aurait lieu avant « la mi-août », après les Jeux olympiques. « J’ai choisi la stabilité avec des ministres qui ont eu un engagement remarquable », a affirmé le président, ajoutant que « nous ne sommes pas en mesure actuellement de changer les choses ».