Revenir à la rubrique : National

Législative partielle dans le Doubs : Alain Juppé votera PS

Alors que l’UMP n’a toujours pas donné de consigne de vote pour la législative partielle dans le Doubs, qui opposera au second tour un candidat FN et un candidat PS, Alain Juppé a déjà choisi son camp. Dans un post publié sur son blog, le maire de Bordeaux  écrit qu’il faut faire barrage au Front […]

Ecrit par SI – le mardi 03 février 2015 à 11H07

Alors que l’UMP n’a toujours pas donné de consigne de vote pour la législative partielle dans le Doubs, qui opposera au second tour un candidat FN et un candidat PS, Alain Juppé a déjà choisi son camp.

Dans un post publié sur son blog, le maire de Bordeaux  écrit qu’il faut faire barrage au Front national et réfute la position du « ni-ni » chère à de nombreux responsables du parti de l’opposition.

 

« Si j’étais électeur de la 4e circonscription du Doubs, je sais ce qu’en mon âme et conscience je ferais : pour barrer la route à une candidate FN qui croit, entre autres choses, ‘en l’évidente inégalité des races’, je ne m’abstiendrais pas, je voterais pour le candidat qui l’affronte, c’est-à-dire le candidat PS », écrit notamment l’ancien Premier ministre.

Néanmoins, ce dernier se défend de donner une consigne de vote car il n’est « pas sûr que les citoyens aujourd’hui attendent les consignes d’un parti avant d’aller voter ».

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron fixe sa feuille de route

Juste avant de reprendre l’avion pour Paris, le chef de l’Etat a fait un point sur la teneur des échanges qu’il a eus avec les élus locaux. Si des aides à la reconstruction ont été promises, les principales annonces concerne un nouveau délai pour que les parties trouvent un accord. Il devra ensuite être validé par référendum par les habitants de l’archipel.

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron est arrivé à Nouméa

Le chef de l’Etat fait une visite éclair de quelques heures sur l’archipel pour tenter d’apaiser les tensions et trouver une sortie de crise. Emmanuel Macron veut installer sa mission de dialogue et aborder la reconstruction de la Nouvelle-Calédonie, dont l’économie est à l’arrêt depuis le début du mouvement.

Nouvelle-Calédonie : 76 barrages repris aux émeutiers par les gendarmes

L’opération visant à reprendre le contrôle de l’axe reliant Nouméa à l’aéroport de la Tontouta est un « succès » pour le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie. En tout, depuis le début des troubles, près de 240 personnes ont été interpellés par les forces de l’ordre.