Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Le SML Réunion, premier syndicat à être reçu par le cabinet ministériel de François Braun

Le SML se réjouit d'être le premier syndicat à être reçu par le cabinet ministériel de François Braun.

Ecrit par N.P – le mercredi 30 novembre 2022 à 09H34

Le communiqué :

Effectivement sans avoir rien demandé contrairement aux autres syndicats, le Syndicat des Médecins Libéraux de la Réunion ( SML Réunion) s’est avéré, par le cabinet ministériel de François BRAUN, avant même son arrivée à la Réunion, invité à une audience avec le Conseiller spécial du ministre.

 
Le SML Réunion ne peut que constater un esprit d’ouverture de notre ministre de la santé à l’écoute des médecins plutôt de bonne augure pour les négociations conventionnelles en cours. Et à croire que les revendications nationales du SML sont justes et pertinentes.
 
L’audience effective du SML Réunion, pendant 1 heure le jour même de l’arrivée du ministre le 28 novembre, a permis au SML Réunion d’exprimer le profond malaise des médecins libéraux à la Réunion et encore plus en métropole. En cette occasion une lecture s’est avérée faite sur internet du texte du SML Réunion,« Monsieur le Ministre François BRAUN, les médecins libéraux réunionnais en ont marre ».
 
L’audience a permis au SML Réunion d’expliquer le pourquoi et tout l’intérêt de la revendication phare du SML de la consultation à 50 € pour une médecine de haut niveau qui satisferait les médecins, devrait éviter redondance d’acte et gaspillage, donner plus de place aux soins non programmés, offrir des moyens d’investir et embaucher, inciter de jeunes médecins à un exercice libéral, et permettre encore avec l’aide de l’état un minimum indispensable de responsabilisation des patients. 
 
Permis d’informer que le SML pourrait soutenir un Service d’Accès aux Soins(SAS ), sous réserve de son ouverture à tous les médecins volontaires (généralistes et spécialistes), voire encore aux médecins retraités volontaires mais alors exemptés de toutes pénalités dissuasives (retraite bloquée – paiement de la CARMF – impôts supplémentaires).
 
Permis encore au SML Réunion de dénoncer l’étalage de revendications spécifiques réunionnaises menant à rien par un syndicat local irresponsable de médecins libéraux, qui contrôlant l’URML OI ( URPS médecins) n’a fait que dilapider toute sa dotation pour plébisciter à la Réunion les CPTS, et n’a rien fait par contre pour impliquer les médecins libéraux dans l’expérimentation à la Réunion d’un Dossier Médical Partagé (DMP) bientôt obligatoire dans toute la France . Un syndicat reniant ainsi son incompétence, sans autre issue que reprocher de tous les maux l’ARS et dorénavant dénoncer, et les CPTS, et le DMP.
 
D’expliquer par contre que face à une situation dramatique où l’exercice libéral est en péril, le SML Réunion droit dans ses bottes s’est déclaré solidaire de mouvements syndicaux strictement nationaux.
 
C’est pourquoi le SML Réunion insiste et demande une fois de plus aux médecins libéraux réunionnais de RÉPONDRE AU MOT D’ORDRE NATIONAL DU SML DE FERMETURE DES CABINETS MÉDICAUX LES 01 ET 02 DÉCEMBRE 2022.
 
Docteur Humbert GOJON
Président SML Réunion

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Au Royaume-Uni, la semaine de 4 jours séduit salariés et patrons

Un an après le terme d’une expérience grandeur nature, de nombreuses entreprises britanniques ont choisi de maintenir la semaine de 4 jours à 32 heures de travail. L’efficacité du dispositif semble aussi bien convaincre les employeurs que les salariés.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial