Revenir à la rubrique : National

Le salarié français moyen perçoit un salaire de 1.605 euros

La dernière étude de l’Insee intitulée « Emploi et salaire » offre un panorama complet et précis sur l’emploi et les salaires. Elle se décline en trois dossiers qui portent sur les politiques salariales et la performance des entreprises, sur les transformations des parcours professionnels au fil des générations et sur une comparaison européenne du coût de […]

Ecrit par – le mercredi 22 février 2012 à 14H53

La dernière étude de l’Insee intitulée « Emploi et salaire » offre un panorama complet et précis sur l’emploi et les salaires. Elle se décline en trois dossiers qui portent sur les politiques salariales et la performance des entreprises, sur les transformations des parcours professionnels au fil des générations et sur une comparaison européenne du coût de la main-d’œuvre de 1996 à 2008. L’étude porte donc sur tous les travailleurs et permet de dresser un profil type du salarié français moyen.

Les inégalités persistent mais se réduisent…

Cette étude prouve une nouvelle fois que des inégalités de salaires persistent en 2012. Les salariés français touchent en moyenne 1.605 euros par mois, soit 19.270 euros par an ou 63 euros pour une journée de travail, selon les chiffres de 2009. L’Insee indique même que pour les 50% des travailleurs français les moins payés, le salaire moyen atteint 1.441 euros par mois.

Concernant les inégalités hommes-femmes, à temps de travail équivalent, les femmes gagnaient 20% de moins que les hommes dans le secteur privé en 2009. « En 2009, le salaire net moyen en équivalent temps-plein des femmes atteint 80% de celui des hommes dans le secteur privé et 87% dans le secteur public », écrit l’Institut. Une situation « due pour partie à une structure des qualifications différentes », note l’Insee.

Globalement les écarts demeurent mais se réduisent. La nouvelle génération, qui se sent moins sous pression au travail, serait moins touchée par cette différence de salaire entre hommes et femmes.

Les plus touchés par la crise… les cadres

Les cadres sont la catégorie socioprofessionnelle la plus touchée par la crise. En cause, la baisse de la part variable à savoir les intéressements et les primes à la performance, beaucoup moins accessibles en temps de crise. 

Les ouvriers sont eux globalement légérement augmentés tandis que les moins qualifiés ont été licenciés.

L’étude souligne également une plus grande mobilité professionnelle. A 40 ans, un travailleur a déjà eu affaire à au moins quatre patrons différents.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

En visite à La Réunion, Edouard Philippe interpellé par un entrepreneur

L’ancien Premier ministre est à La Réunion pour prendre le pouls de la population et se rendre compte des difficultés et des besoins spécifiques des habitants de l’île. Dès son premier arrêt au Barachois pour un dépôt de gerbe. Il a été interpellé par un entrepreneur qui a partagé sa peine face aux défis insurmontables de l’économie actuelle.

Escalade : Oriane Bertone championne de France de bloc Sénior à Valence

La Réunionnaise Oriane Bertone a de nouveau décroché une médaille d’or aux championnats de France de bloc. Après une première partie de la compétition où la grimpeuse péi a été chahuté par ses adversaires, Oriane Bertone a finalement réussi à terminer à la première place.

La ministre chargée des Outre-mer se rendra à Mayotte prochainement

Marie Guévenoux, nouvelle ministre chargée des Outre-mer, a rencontré les élus mahorais et a annoncé l’opération d’évacuation du stade Cavani et la préparation de l’opération Wuambushu 2. Par ailleurs, elle indique qu’elle sera à Mayotte dans « le prolongement de l’installation du nouveau préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville.