Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Le pouvoir de l’unité : la Journée du vivre-ensemble en paix, véritable succès

Ce mardi 16 mai 2023, Saint-Paul, Ville d’Art et d’Histoire, s’est illuminée lors de la célébration de la Journée internationale du vivre-ensemble en paix, une date marquée dans le calendrier depuis son instauration par l’ONU en 2017. La Place du Débarcadère s’est transformée en un véritable carrefour culturel où les visiteurs ont été transportés d’un […]

Ecrit par Ville-de-Saint-Paul – le mercredi 17 mai 2023 à 15H44

Ce mardi 16 mai 2023, Saint-Paul, Ville d’Art et d’Histoire, s’est illuminée lors de la célébration de la Journée internationale du vivre-ensemble en paix, une date marquée dans le calendrier depuis son instauration par l’ONU en 2017.

La Place du Débarcadère s’est transformée en un véritable carrefour culturel où les visiteurs ont été transportés d’un stand à l’autre, à travers un voyage captivant à la découverte des différentes cultures. Au-delà de l’aspect festif, le parcours des saveurs a été une véritable ode à la gastronomie, mettant en avant tant les délices locaux que les mets internationaux. La belle affluence témoigne de la réussite de cette seconde édition de la Journée internationale du vivre-ensemble et de la paix.

Les papilles ont été enchantées par une symphonie de goûts et d’épices, offrant un festin pour tous les sens. De plus, de nombreux ateliers créatifs ont stimulé la créativité des jeunes, les invitant à s’immerger dans des jeux représentatifs de diverses cultures, tels que le mahjong et le billard indien. 

L’écriture des cartes postales pour le partage des pensées et des vœux de paix aux proches aura été un succès, un geste certes simple mais profondément symbolique. Et que dire de la danse et de la musique ! Les rythmes enivrants ont fait vibrer la Place du Débarcadère. 

Succès et public au rendez-vous

 

Les danses traditionnelles et contemporaines, accompagnées de musiciens talentueux, ont témoigné de la richesse culturelle qui nous entoure. L’association Batoukilia a enflammé la scène avec son rythme envoûtant et le sourire contagieux des danseurs, tandis que les performantes de la danse K-pop, indienne, malgache et autres ont électrisé l’atmosphère. 

Nous avons été emportés dans une symphonie harmonieuse, où chaque pas de danse et chaque note de musique représentaient un pas de plus vers l’unité et la compréhension. Et comment oublier le spectacle inoubliable de Marie-Alice SINAMAN, qui nous a fait rire aux éclats ! En bref, ce fut un succès qui aura plu à un bon nombre d’entre nous. 

En célébrant le vivre-ensemble ce mardi, nous nous sommes souvenus que lorsque les cultures et les religions se réunissent, elles ne s’effacent pas, mais s’enrichissent mutuellement. Elles fusionnent pour créer un patrimoine unique et un héritage précieux, le nôtre, celui qui nous forme en tant que Réunionnais. 

Ce mardi, nous avons choisi de chérir notre communauté, d’apprécier nos différences et de célébrer notre unité. Gardons ainsi en mémoire la puissance inégalée de la diversité et du vivre-ensemble en paix comme le rappelle le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN, présent avec à ses côtés les autres élu·es du Conseil Municipal de Saint-Paul. 

La Sous-Préfète de Saint-Paul, Sylvie CENDRE, et les représentants des différentes communautés de l’île participent aussi à ce moment d’unité. L’occasion pour les associations du territoire de se produire sur scène et de démontrer ainsi tous les talents et les créativités dont regorgent notre belle commune, Ville première et Ville du peuplement à La Réunion.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Fermeture du site coco.gg très fréquenté à La Réunion

Le site de discussion coco.gg, également connu sous le nom de Cocoland, qui se présentait comme « le premier chat gratuit de France », a été fermé par la justice. Il devait sa réputation à l’absence totale de modération des messages échangés et des annonces diffusées, ce qui en faisait un des points centraux de la prostitution en ligne et le terrain de chasse favori des pédophiles en tous genres.
Les utilisateurs de cette plateforme trouveront désormais porte close.
Considéré comme « un repère de prédateurs » par des associations de défense de l’enfance et de lutte contre l’homophobie, et impliqué dans des guet-apens, le site a été officiellement fermé le mardi 25 juin par le parquet de Paris.

[Communiqué] Élections Législatives 2024 : mise sous pli et campagne électorale

– Communiqué de la préfecture –
À l’approche du 1er tour des élections législatives ce dimanche 30 juin 2024, le chantier de mise sous pli des documents électoraux s’est achevé le lundi 25 juin. Près de 700 000 électeurs réunionnais recevront ainsi les professions de foi et bulletins de vote des candidats dans leurs boîtes aux lettres. La campagne électorale du premier tour se termine le vendredi 28 juin à minuit, avec des règles strictes concernant la propagande et l’affichage électoral.

2ème circonscription : Jean-Yves Morel fait le plein de soutiens

Jean-Yves Morel, qui est candidat dans la 2ème circonscription (Le Port 1 et 2, La Possession, St-Paul ,2 et 3), poursuit sa campagne en vue de l’élection législative des dimanches 30 juin et 7 juillet. Hier soir, il tenait meeting à l’Étang St-Paul devant quelques 400 sympathisants.

Soubaya Camatchy, d’accusé à victime : son co-détenu jugé pour viol et violences répétées

Condamné à 10 ans de réclusion criminelle pour tentative d’assassinat, Soubaya Camatchy n’en a pas fini avec la justice. Suite à une décision de la chambre de l’instruction ce mardi, c’est en tant que victime de viol et de violences répétées qu’il va retrouver la juridiction criminelle. Les magistrats de la chambre viennent de confirmer l’ordonnance de mise en accusation de son co-détenu, accusé de l’avoir agressé et violenté durant ses premiers jours de détention provisoire.