Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Le Plan 1 million d’arbres : 5000 plants au cœur des sites de la SAPHIR

C’est sur le site de la SAPHIR à Mont repos que Cyrille Melchior, Président du Département, et Serge Hoareau, Président de la SAPHIR, se sont retrouvés pour signer la convention-cadre ayant pour objet le déploiement du Plan 1 million d’arbres pour La Réunion qui vise à lancer une démarche de reconquête écologique sur toute l’île. Au travers […]

Ecrit par Département-de-La-Réunion – le mercredi 10 mai 2023 à 22H07

C’est sur le site de la SAPHIR à Mont repos que Cyrille Melchior, Président du Département, et Serge Hoareau, Président de la SAPHIR, se sont retrouvés pour signer la convention-cadre ayant pour objet le déploiement du Plan 1 million d’arbres pour La Réunion qui vise à lancer une démarche de reconquête écologique sur toute l’île.

Au travers de leurs projets respectifs, le Département et la SAPHIR ambitionnent de contribuer à la sauvegarde de la biodiversité réunionnaise avec la plantation à grande échelle de plants d’espèces indigènes voire endémiques de l’île ou des Mascareignes.
 
 

La SAPHIR mettra ainsi à disposition une centaine de ses sites sur lesquels seront plantées des espèces endémiques et indigènes de l’île.

« C’est une fierté mais c’est un honneur, et surtout une responsabilité pour nous, de continuer à planter des arbres, à protéger cette nature et à donner à nos jeunes enfants la possibilité de vivre sur une île toujours aussi verte et protégée » a souligné le Président du Département ajoutant que « c’est un véritable succès puisqu’en l’espace de 3 ans, plus de 30 partenaires nous ont rejoint, des collectivités ainsi que des institutions, des associations mais aussi des entreprises. Depuis son lancement par le Département, le Plan 1 Million d’arbres voit déjà pousser près de 160 000 espèces indigènes et endémiques sur tout le territoire. » 

La Vice-présidente Camille Clain et la Conseillère départementale Brigitte Absyte accompagnées de plusieurs élèves du lycée agricole de Saint-Paul, Forma’Terra, ont prêté main-forte aux Présidents du Département et de la Saphir pour mettre en terre des espèces et ainsi revégétaliser un espace à une altitude de 350 m. Ils ont ainsi créé une micro forêt d’une trentaine d’espèces représentatives du milieu. 850 plants, Bois de Nèfles, Mahot, Bois d’Arnette, …, ont été plantés à Mont repos et 300 autres sur le site de Villèle.

« A chaque fois que nous aurons un site sur lequel il y a une station de refoulement ou de pompage, etc., nous l’embellirons. La SAPHIR s’engage à planter 5000 espèces par an, durant ces quatre prochaines années, avec le soutien du conservatoire botanique de Mascarin, ou encore la SPL Edden, qui vont nous fournir des plants ».

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emeline K/Bidi bat campagne dans le Sud Sauvage

Emeline K/Bidi fait le plein de soutiens dans le sur la quatrième circonscription. La candidate de la gauche sur la quatrième circonscription détaille son programme devant un parterre d’élus de premier plan et de militants.

Maltraitances animales : Contactez le 3677

La lutte contre les maltraitances animales est longue et particulièrement accrue sur le territoire réunionnais. Un numéro national est désormais ouvert aux témoins qui souhaitent signaler des faits.

Emmanuel Macron et Gabriel Attal en chute libre dans les sondages

Le président de la République, Emmanuel Macron, voit sa cote de popularité chuter de cinq points en un mois, atteignant seulement 26 % de Français satisfaits de son action.
Cette baisse survient après la décision controversée de dissoudre l’Assemblée nationale, plongeant Macron à l’un de ses niveaux de popularité les plus bas depuis 2017.
Parallèlement, le Premier ministre Gabriel Attal subit également une baisse de quatre points, avec 41 % de satisfaits, selon un sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche.