Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Le petit-déjeuner bientôt servi dans les écoles maternelles du territoire

[Ville de Saint-Paul] La fin du comité de pilotage local sur le dispositif du “Petit-déjeuner” s’est tenu ce vendredi 3 mars 2023 à l’Hôtel de Ville. Les élu·es de Saint-Paul, titrée Ville Amie des Enfants par l’UNICEF, et ces partenaires vont lancer l’opération destinée à favoriser l’apprentissage des bons comportements alimentaires chez les marmailles. Précisions.

Ecrit par Ville-de-Saint-Paul – le samedi 04 mars 2023 à 10H35

Le jeudi 30 mars 2023, un petit-déjeuner sera proposé une fois par semaine dans toutes les classes des écoles maternelles publiques et privées Saint-Pauloises jusqu’à la fin de l’année scolaire, soit le jeudi 6 juillet 2023. C’est donc 4 709 élèves de la Très Petite Section et la Grande Section qui bénéficieront de ce petit-déjeuner équilibré offert par la Ville de Saint-Paul chaque jeudi.

Selon le Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), 13% des enfants scolarisés en réseau d’éducation prioritaire arrivent à l’école le ventre vide, c’est donc à partir de ces chiffres que la Ville de Saint-Paul a décidé de porter son attention sur les élèves de maternelle afin qu’ils acquièrent les bonnes habitudes dès le plus jeune âge. 

Pour rappel, le 14 septembre 2021, Emmanuel SÉRAPHIN, le Maire de Saint-Paul, a acté avec l’Inspecteur de l’Académie la mise en place de l’opération “Petit-déjeuner”. Depuis, toute une équipe de pilotage composée de l’éducation nationale, les élu(e)s de la ville, le service santé, et la restauration scolaire et des nutritionnistes de la Commune ont mené à bien ce projet. “Ce projet se concrétise et scelle le partenariat avec l’Education nationale. Il contribue à l’égalité des chances dans les écoles tout en permettant aux enfants d’être sensibilisés au goût et à la culture locale”, indique la déléguée aux affaires scolaires Nila RADAKICHENIN.

Les menus des petits-déjeuners sont élaborés par des nutritionnistes afin de proposer un repas équilibré et varié aux petits Saint-Paulois(es). Il sera composé de produits laitiers et céréaliers, de fruits péi ou provenant du bassin Sud de l’océan Indien. “Nous sommes sur une action de sensibilisation et d’éducation. Un maximum de produits locaux permettra l’éveil au goût avec une découverte ou redécouverte des produits locaux. Aujourd’hui, nous garantissons le 100% local pour les oeufs et le poulet dans les écoles. Notre ambition est d’augmenter significativement la part de produits locaux”, réaffirme Salim NANA-IBRAHIM, délégué au plan éducatif global. Le service de restauration scolaire anticipe déjà leurs besoins en denrées alimentaires 2024 afin de travailler sur un approvisionnement de plus en plus local.  

Ce programme s’inscrit dans la continuité des nombreuses opérations engagées par la Ville de Saint-Paul comme la lutte contre le gaspillage alimentaire, la cantine à 1€ ainsi que les autres dispositifs (sport, culture, santé, éducation) afin de définir un projet de parcours de l’enfant de la maternelle au collège. Saint-Paul, labellisée Ville Santé par l’OMS, souhaite, à travers ce programme, améliorer le bien manger, un des enjeux principaux du Plan Éducatif Global déployé par la Municipalité dans les Bassins de vie. La Commune veut faire de l’école un lieu où l’on mange mieux, où l’on apprend mieux et où l’on accueille mieux. 

*Les participants à ce COPIL : les représentants du Rectorat, les Inspectrices des circonscriptions de Saint-Paul, de l’Agence Régionale de Santé La Réunion, de la Direction de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt et de l’Institut régional d’éducation à la nutrition. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Salon VivaTech – Maya Césari : « On est le seul stand de cette dimension des départements d’Outre-mer »

Le salon VivaTech, plus grand événement européen dédié aux start-ups, bat son plein à Paris. Au milieu des géants des hautes technologies, une petite dizaine de start-ups péi sont prêtes à démontrer le talent local. Cette délégation a été sélectionnée par la Région Réunion pour représenter les innovations de l’île. Maya Césari, conseillère régionale responsable de l’innovation et de la croissance bleue, explique pourquoi elle a tenu à cette présence réunionnaise.

Plaine des Cafres : Un impressionnant incendie ravage une maison abandonnée

Un impressionnant incendie s’est déclaré ce vendredi après-midi à la Plaine des Cafres dans le centre-ville du 23e km, à proximité des locaux de la PMI, non loin de la caserne des pompiers.
L’intervention est toujours en cours dans cette maison abandonnée, l’ancien dortoir des filles du foyer Marie Poittevin.

Salon VivaTech : « La Réunion a sa place dans cet écosystème »

Hanifah Locate, directrice de la recherche et de l’innovation à la Région Réunion, s’est rendue au salon VivaTech à Paris. Elle accompagne une dizaine de start-ups qui sont venues présenter leurs produits et affirmer la volonté régionale d’être un futur hub pour l’innovation.

Sylvie Gustave Dit Duflo, candidate sur la liste de Valérie Hayer : « Travailler de manière transversale pour défendre les spécificités de chaque territoire »

Sylvie Gustave Dit Duflo, vice-présidente de la région Guadeloupe et présidente du conseil d’administration de l’Office français de la biodiversité, est en visite à La Réunion en tant que candidate sur la liste « Besoin d’Europe » conduite par Valérie Hayer, dans le cadre des élections européennes. Elle nous explique les actions menées par son groupe et les enjeux pour les territoires ultramarins.