Revenir à la rubrique : National

Le palmarès des voitures les plus volées et vandalisées en France

L’association 40 millions d’automobilistes publie ce samedi 27 septembre 2014 le classement des véhicules les plus volés et les plus vandalisés en France entre juin 2013 et juin 2014 Les Smart Fortwo II, Renault Clio et Citroën Xsara trustent le haut du tableau pour les vols. Suivent, la Citroën DS3, la BMW X5, la Renault […]

Ecrit par zinfos974 – le samedi 27 septembre 2014 à 14H33

L’association 40 millions d’automobilistes publie ce samedi 27 septembre 2014 le classement des véhicules les plus volés et les plus vandalisés en France entre juin 2013 et juin 2014

Les Smart Fortwo II, Renault Clio et Citroën Xsara trustent le haut du tableau pour les vols. Suivent, la Citroën DS3, la BMW X5, la Renault Twingo, la Citroën DS4, la Renault Clio 3, la Peugeot Partner et la Volkswagen Tiguan. On trouve donc sept voitures françaises sur les dix premières du palmarès.

Les vols repartent à la hausse

Pendant 12 ans, les vols de véhicules ont diminué sur le territoire national. Mais en 2013, le nombre de voitures volées est reparti à la hausse avec 111.950 vols contre 111.305 en 2012.

Sur un parc de plus de 34 millions de voitures, 71.540 vols de voitures ont été signalés dans les villes françaises par la Police nationale, au lieu de 70.445 en 2012, soit une progression de 1,6 %, tandis qu’à la campagne, la Gendarmerie nationale a enregistré 40.410 vols en 2013, contre 40.860 en 2012, soit un recul de 1,1%. Les premiers indicateurs pour l’année 2014 annoncent une nouvelle hausse.

Quant au classement des 10 véhicules les plus vandalisés, seule une voiture sur 10 est de marque française. Plus difficiles à voler, les berlines étrangères sont du coup plus vandalisées.

 

Le palmarès des voitures les plus volées et vandalisées en FranceLe palmarès des voitures les plus volées et vandalisées en France

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Johanne Defay éliminée à Tahiti

Alors que les Jeux olympiques se rapprochent à grands pas, Johanne Defay a réalisé une contre-performance lors de la compétition du Tahiti Pro en se classant 9e. Néanmoins, la victoire de la Tahitienne Vahiné Fierro a un petit goût de Réunion, puisqu’elle est entraînée par Jérémy Florès.

La grande reporter Mémona Hintermann s’interroge sur une contagion calédonienne

Dans une chronique publiée dans la Dépêche, la Réunionnaise s’interroge sur une possible contagion de la situation en Nouvelle-Calédonie sur les autres territoires ultramarins. L’ancienne membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel dresse un tableau alarmant de la situation des Outre-mer, en taclant au passage le président de la République et les élus locaux.

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.

Footballeurs péi pro : L’étrange saison qui a du mal à relier deux générations

Alors que la plupart des championnats européens se sont arrêtés le week-end dernier, l’heure du bilan a commencé pour tout le monde. Une saison assez particulière pour les footballeurs réunionnais qui n’est pas la plus faste en termes de présence sur les terrains professionnels de l’Hexagone. La faute, peut-être, à une jonction de générations qui met du temps à se faire. Néanmoins, entre le départ de Dimitri Payet au Brésil, le succès de Melvine Malard en Angleterre et une relève qui arrive, la saison a été riche en changements. Retour sur une année assez particulière pour les footballeurs réunionnais.