Revenir à la rubrique : Santé

Le nombre de cas de Dengue en baisse à La Réunion

La préfecture fait le point sur l'évolution de l'épidémie de Dengue à La Réunion :

Ecrit par NP – le jeudi 07 juillet 2022 à 13H19

Dengue à La Réunion :
Le nombre de cas poursuit sa baisse
 
Du 13 au 26 juin, 24 cas de dengue ont été enregistrés (contre 47 la période précédente).

Le nombre de cas poursuit sa baisse dans l’île. Durant l’hiver austral, les conditions météorologiques sont moins favorables au développement des moustiques, ce qui contribue à la décrue des contaminations. Néanmoins, le virus ayant circulé toute l’année à La Réunion, la vigilance de tous doit être maintenue pour réduire au maximum la transmission de la maladie durant l’hiver austral.
 
La préfecture et l’ARS remercient l’engagement des équipes du SDIS aux côtés des services de la lutte anti-vectorielle de l’ARS, des équipes communales et intercommunales qui sont intervenues en renfort jusqu’au 30 juin 2022. Leurs actions ont permis la mise en place d’une réponse systématique et réactive autour de l’ensemble des cas de dengue identifiés.
 
A la veille des vacances scolaires, les voyageurs se rendant dans des zones où des maladies transmises par les moustiques circulent sont invités à se protéger des piqûres durant leur voyage et la semaine suivant leur retour dans l’île afin d’éviter l’introduction d’autres sérotypes de la dengue ou de nouveaux virus.
 
 

Situation de la dengue au 6 juillet 2022
(Données Santé Publique France Réunion, ARS)

 
Depuis le 1er Janvier 2022
·    1 307 cas confirmés
(après consolidation des données)
·    61 hospitalisations
 
·    164 passages aux urgences  

 
La situation correspond toujours à une période inter-épidémique.
Sur la période concernée, les cas se situaient dans 9 communes :

  •           Sud (15 cas) :

Saint-Pierre, Petite-Île, Saint-Louis, Étang-Salé
 

  •           Ouest (3 cas) :

Saint-Paul, Saint-Leu
 

  •           Nord (4 cas) :
  •  

 

  •           Est (2 cas) :

Plaine des Palmistes, Saint-André
 
Par ailleurs, aucun regroupement de cas n’a été identifié sur la période.
 
Le SDIS termine sa mission de renfort de la lutte anti-vectorielle
 
Depuis 2018, le SDIS est un acteur majeur dans la lutte contre la dengue puisqu’il assure une présence importante sur le terrain notamment pour des missions de traitement.
 
Depuis le 1er mars 2022, le dispositif de renfort par les équipes du SDIS a été activé aux côtés des agents de la lutte anti-vectorielle de l’ARS, pour intervenir autour des cas de dengue déclarés. En 2022, les sapeurs-pompiers ont été particulièrement mobilisés dans les communes du Sud et de l’Ouest :
 
·    jusqu’à 56 personnes déployées sur le terrain
·    plus de 1 500 zones d’intervention visitées
·    plus de 25 000 maisons contrôlées
·    près de 6 700 gîtes larvaires éliminés.
 
Recommandations pour se protéger des piqûres de moustiques et de la dengue 
 

  •        Se protéger, y compris durant les 7 jours suivant l’apparition des symptômes pour protéger son entourage (répulsif, moustiquaire…)

Continuer à se protéger, même si on a déjà été malade de la dengue antérieurement ; plusieurs sérotypes de la dengue peuvent circuler et une infection par un sérotype ne protège pas de l’atteinte par un autre sérotype.
 

  •        Éliminer et vider les eaux stagnantes, qui peuvent constituer des gîtes à moustiques :

Tout ce qui peut contenir de l’eau chez soi et tout autour de son domicile (coupelles, petits récipients, gouttières, pneus, …)
 

  •        Consulter un médecin dès les premiers symptômes : fièvre, maux de tête, douleurs musculaires/articulaires, nausées, vomissements… et réaliser le prélèvement en laboratoire d’analyse médicale prescrit par votre médecin pour confirmation du diagnostic de la dengue.

 

  •        Si vous êtes malade de la dengue :
    •           continuez à vous protéger contre les piqûres de moustiques pour éviter de transmettre la maladie à votre entourage et surveillez votre état de santé, surtout entre le 4ème et le 8ème jour de la maladie,

 

  •           consultez votre médecin traitant ou en son absence un service d’urgence en cas de dégradation de votre état de santé.
Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Point épidémiologique régional du 3 au 9 juin 2024 : La dengue et la leptospirose toujours en baisse

Depuis six semaines, Santé publique France observe une baisse continue des cas hebdomadaires de leptospirose. De plus, le nombre de cas de dengue diminue, bien que le sud de l’île reste majoritairement concerné. Par ailleurs, les consultations pour infections respiratoires aiguës (IRA) connaissent une hausse, selon le réseau des médecins sentinelles. Les autres indicateurs sanitaires restent stables.

3e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang à CIMENDEF ce vendredi

La 3e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang se tiendra à Saint-Paul ce vendredi. Elle permet de remercier les donneurs, tous ceux qui s’engagent pour le don de sang, et rappeler le caractère essentiel de ce geste avant une période délicate pour l’Établissement français du sang (EFS) : celle des grandes vacances scolaires à la Réunion.

[Communiqué] ViaTrajectoire.fr, le nouveau service qui facilite l’inscription des personnes âgées en structures d’hébergement

À partir du 11 juin 2024, ViaTrajectoire, une plateforme facilitant l’orientation et les demandes d’admission des personnes âgées en structures d’hébergement, sera accessible aux patients, familles et professionnels de santé à La Réunion. Ce service est déployé dans l’île par l’ARS en collaboration avec le Conseil Départemental et le GCS TESIS.