Revenir à la rubrique : Politique

Le Modem veut fédérer les partis du centre

Le Modem s’est officiellement constitué. Son président a pour nom Michel Lagourgue comme cela était annoncé. Le Mouvement démocrate a bien sûr les élections régionales en ligne de mire.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le lundi 03 novembre 2008 à 06H48

“La création du Modem s’est très bien déroulée, même si nous avons pris un mois de retard”. Michel Lagourgue est content du résultat. “Nous avons une équipe unie aussi bien pour la présidence que pour le Comité départemental et la conférence nationale”.
Le cadre désormais défini, le Modem s’est fixé plusieurs objectifs. “Comme il n’y a pas d’échéance politique à court terme, cela nous laisse de temps de travailler sur un programme. Un programme qui va être décliné en fonction du programme du Modem national”.
“Nous souhaitons également présenter aux Réunionnais un projet humaniste. Nous voulons aussi participer à la transformation du paysage politique réunionnais. On ne va pas se contenter de grandes idées. Ainsi, le Modem se prononcera sur le projet de loi concernant la future défiscalisation et les problèmes économiques et sociaux que la modification va entraîner”.
“Nous irons à la rencontre des acteurs économiques locaux car il est important pour nous de bien mesurer tous les risques que la nouvelle loi va faire courir à La Réunion”.
Michel Lagourgue et le Modem ont déjà en ligne de mire, les élections régionales de 2010 ou 2011. “Notre premier but sera de fédérer les centres. Il faut fédérer cette troisième voie pour que notre force soit crédible, et avoir une liste crédible pour les régionales”.
“A défaut, on va se retrouver dans le rôle que moi je refuse, celui d’être le supplétif de la droite ou de la gauche”, a conclu le président du Modem local.

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sainte-Marie fait un grand pas sur la résorption de son déficit

Le second conseil municipal de l’année à Sainte-Marie s’est déroulé ce vendredi et a été principalement marqué par les discussions autour des orientations budgétaires. Avec des marges de manœuvres financières quasi retrouvées, le maire de Sainte-Marie, Richard Nirlo, annonce que la commune pourra enfin relancer de nombreux chantiers à l’arrêt, comme l’école de Beauséjour, dont la livraison est attendue pour 2025.

Une délégation de sénateurs en visite pour deux missions d’étude à La Réunion

Quatre sénateurs multiplient cette semaine les visites de terrain et les rencontres avec les représentants des institutions et collectivités dans le cadre de deux études portant sur l’« Adaptation des moyens d’action de l’État dans les Outremer » et la « coopération et l’intégration régionales des Outremer ». Des propositions de loi sont attendues avant la fin de l’année.

La complexe campagne des Européennes

C’est l’heure de la rentrée politique. Les partis lancent à reculons, à demi-mot ou en misouk leur campagne pour une élection qui a la particularité de ne vraiment pas passionner les Réunionnais.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial