Revenir à la rubrique : Société

Le militant panafricain Kémi Seba est à La Réunion

Kémi Seba d’ « Urgences panafricanistes » a atterri ce lundi sur le sol réunionnais. Le militant est de passage sur l’île dans le cadre de ses tournées qu’il réalise sur l’ensemble des territoires d’outre-mer, pour lutter contre le néocolonialisme au 21e siècle. L’activiste politique quittera La Réunion le 30 juin prochain, mais avant il donnera une conférence […]

Ecrit par N.P – le mardi 25 juin 2019 à 09H53

Kémi Seba d’ « Urgences panafricanistes » a atterri ce lundi sur le sol réunionnais. Le militant est de passage sur l’île dans le cadre de ses tournées qu’il réalise sur l’ensemble des territoires d’outre-mer, pour lutter contre le néocolonialisme au 21e siècle.

L’activiste politique quittera La Réunion le 30 juin prochain, mais avant il donnera une conférence unique ce vendredi à la salle Candin, à Sainte-Clotilde.

Cette conférence organisée par le ‘Komité Panafrikin Réyoné’, créé par 5-6 associations, aura pour thématique « le peuple réunionnais face au colonialisme ».

« On le fait vraiment dans un esprit d’unité, de rassemblement et nous allons aborder tous les sujets qui touchent l’île, qui empêchent tout développement économique, solidaire et durable. Comme le personnage Kémi Seba, il n’y aura pas de tabou, de peur, à cette conférence », confie notamment l’un des organisateurs, Matthieu Laude. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Chambre verte dans le rouge

La Chambre d’Agriculture de La Réunion est dans une situation financière difficile. Dans son rapport rendu public ce vendredi, la Cour des Comptes pointe notamment le sureffectif et a émis quatre rappels au droit. La Chambre consulaire pourrait être placée sous tutelle renforcée si elle ne redresse pas la barre.

Point épidémiologique : 29 cas de paludisme recensés au premier semestre

Dans son point épidémiologique hebdomaire, Santé Publique France indique que l’île a connu 29 cas de paludisme cette première partie d’année, contre 31 pour tout 2023. Le Covid-19 est toujours sous surveillance, tandis qu’une hausse des hospitalisations est enregistrée pour des cas d’infection respiratoire aigüe.