Revenir à la rubrique : International

Le Japon se prépare à la pénurie de frites au McDonald’s

Pour faire face à un risque imminent de pénurie de frites, le géant du Fast-Food prend des mesures drastiques dans tous ses restaurants du Japon.

Ecrit par N.P – le vendredi 24 décembre 2021 à 09H12

Et si les portions de frites du célèbre fast-food au grand “M” étaient plus petites pour éviter une pénurie ? C’est ce qui arrive au Japon, suite à des difficultés d’approvisionnement en matière première, à savoir, la pomme de terre.

La pomme de terre se fait rare

“Nous rencontrons des retards d’approvisionnement”, a déclaré McDonald’s Holdings Japan dans un communiqué. En raison de la pandémie et des inondations qui frappent l’Ouest du Canada, d’où proviennent les pommes de terre, McDonald’s se retrouve confronté à de gros problèmes logistiques.

McDonald’s Holdings Japan a ainsi fait part de sa décision de réduire les portions dans les 2900 restaurants rapides du pays du 24 au 30 décembre, pour faire face à la situation.

La chaîne précise qu’il s’agit d’un choix qui permettra tout de même à l’ensemble des consommateurs de commander des frites.

Pas de pénurie à La Réunion

À La Réunion, pas de panique, McDonald’s Réunion assure que l’île n’est pas concernée par cette problématique.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Joe Biden confond Volodymyr Zelensky avec Vladimir Poutine

Nouvelle bourde pour Joe Biden. À l’occasion du sommet de l’OTAN, le président américain a commis une erreur notable en désignant le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, par le nom du président russe, Vladimir Poutine. Une confusion qui a immédiatement attiré l’attention des médias et des réseaux sociaux.