Le Gran 20 desanm : La Réunion et l’Afrique célèbrent l’abolition de l’esclavage

La Namibie et l'Afrique du Sud sont les pays invités d'honneur du Gran 20 desanm 2023 qui se déroulera les 19 et 20 décembre au Musée historique de Villèle. Un programme riche, qui mêle conférences, visites guidées et concerts, est proposé avec en point de mire l'exposition croisée « My Name is February ».

par Département de La Réunion – le lundi 18 décembre 2023 à 19H23

C’est en présence de Itah Kandji-Murangi, ministre de l’Enseignement supérieur, de la formation et de l’innovation de la République de Namibie, ainsi que de Bongani Ndhlovu, directeur du Musée Iziko d’Afrique du Sud, que Cyrille Melchior, Président du Département, accompagné de la Conseillère départementale, Isabelle Erudel, a présenté le programme du Gran 20 désamn 2023 et inauguré l’exposition « My Name is February » au Musée de Villèle, ce lundi 18 décembre 2023.

La Réunion et l’Afrique du Sud inscrivent leur histoire dans celle de l’esclavage. C’est pour mettre en commun cette histoire que le Département de La Réunion a signé une convention de partenariat avec Iziko Muséums of South Africa. Une démarche qui s’inscrit dans le projet du futur Musée Historique de l’Habitation et de l’Esclavage. La concrétisation de cette convention est un échange d’exposition entre le Musée de Villèle et le Slave Lodge Muséum, deux institutions patrimoniales qui abordent une même thématique centrée sur l’histoire de l’esclavage.

« My Name is February » a été officiellement ouverte ce lundi 18 décembre, en présence d’une délégation de personnalités du monde politique d’Afrique du Sud et de la Namibie. « Le Département a voulu s’ouvrir sur l’extérieur, sur les pays d’origine des esclaves tels que Madagascar ou le Mozambique, sur la France qui a créé une Fondation pour la mémoire de l’esclavage et plus généralement sur les pays qui ont connu, comme nous, ce système d’exploitation totalement injustifiable. Nous avons ce passé en commun avec l’Afrique du Sud, qui en plus, a connu la ségrégation sous le régime de l’Apartheid », a souligné Cyrille Melchior. Cette fin d’année 2023 offre donc aux visiteurs des expositions croisées. Alors que les Africains découvrent une exposition des Archives Départementales, depuis le 1er décembre « The Name of Freedom », ce 19 décembre à Villèle, les visiteurs réunionnais pourront voir « My Name is February ».

Ces deux expositions montrent un aspect essentiel de l’histoire de l’esclavage : la question de l’identité des esclaves, et plus particulièrement celle de la survivance des noms, qui leur ont été attribués durant la période de l’esclavagisme et au moment de l’abolition. Une première visite en émotion avec la poétesse, Diana Ferrus, autrice du poème, « My Name is February » qui a récité un extrait de son texte qu’elle déclamera à l’ouverture du Gran 20 Désanm en compagnie de Francky Lauret, poète, romancier et linguiste.

Une commémoration qui débutera le 19 décembre à 18h30 du côté de la Chapelle Pointue avec les chœurs de la liberté. Suivront les rituels de l’enlèvement des colliers aux esclaves, la libération du Kan et le fleurissement du mémorial aux esclaves. Un programme riche avec l’autre exposition, celle des Lettres Patentes de 1723 ou Code noir. Plusieurs découvertes seront proposées avec l’œuvre éphémère en papier mâché de Genathena « Mélodie de l’eau. Mes pieds nus sur les sentiers Marron je renais ». Des marrons, il en sera question avec le parcours proposé pour suivre les traces d’un esclave parti en marronage. Des visites guidées du chantier archéologique et de l’ancienne maison des maîtres seront également possibles. « Il faut que nos institutions collaborent pour porter cette histoire de l’esclavage, pour qu’elle reste vivante. L’histoire n’a de sens que si elle est partagée », a précisé le directeur du musée Iziko, Bongani Ndhlovu.

Un temps de mémoire pour un Gran 20 Desamn également en musique avec un grand podium qui accueillera une création originale du Trio rajery – Salangane, le groupe Kiltir ou encore Jim Fortuné et les marmailles la Kour du ôté du Villaz manzé.

Retrouvez le programme complet du Gran 20 Desamn sur departement974.fr

Crédit photos / Bruno Bamba (Com CD)

Crédit photos / Bruno Bamba (Com CD)

Crédit photos / Bruno Bamba (Com CD)

CHARTE DES COMMENTAIRES

——
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

– Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes – que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l’équipe de Zinfos974.
– Tout contenu contraire à la loi : l’incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l’humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.
– Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.
– Merci d’éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.
– La répétition d’un même commentaire, assimilée à du spam.
– La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d’un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande « signaler un commentaire abusif » plutôt que d’envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d’indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos974 via l’adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos974 est seul juge des messages qu’il publie ou modère – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l’adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

——
Toute l’équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique

Le Département salue l’excellence agricole réunionnaise

Le Département salue l’excellence agricole réunionnaise

Quelques semaines après la fermeture des portes du 60e Salon international de l’agriculture de Paris (SIA), le Conseil départemental a réuni les exposants réunionnais, le mercredi 10 mars, dans l’Hémicycle de l’Hôtel de La Source, pour saluer leur participation et féliciter les médaillés du Concours général agricole 2024.

Collège Marcel Goulette à Saint-Leu : Réunion constructive entre le Département et les acteurs de la vie éducative

Collège Marcel Goulette à Saint-Leu : Réunion constructive entre le Département et les acteurs de la vie éducative

Suite au débrayage des enseignants le jeudi 4 avril 2024, au collège Marcel Goulette à Saint-Leu, une réunion de travail s’est tenue dans l’après midi au sein de l’établissement. Pendant deux heures, en présence de quelques parents d’élèves et de la Principale du collège, les administratifs de la Direction de l’éducation et de la Direction des bâtiments et du patrimoine du Département sont venus apporter les éléments de réponses correspondant respectivement aux points évoqués par les manifestants. 

Une nouvelle structure d’accueil dans le sud

Une nouvelle structure d’accueil dans le sud

L’association Maison des Parents de l’Océan Indien a inauguré, le jeudi 28 mars, sa 2ème Maison d’Accueil Hospitalière (MAH), baptisée Kaz’famille, sur le site saint-pierrois du CHU de La Réunion. Une structure qui vient compléter l’offre présente dans le Nord avec la MAH « Kaz’anou »au CHU Nord. Une inauguration concomitante au Congrès des Maisons d’Accueil Hospitalières, organisé le 27 mars. C’est le Conseiller départemental Aurélien Centon, en charge de la délégation d’accompagnements d’urgence, qui représentait le Département lors de l’ouverture officiel de ce nouveau lieu.