Revenir à la rubrique : Communiqué

Le Directeur Général de l’Aviation Civile répond à Jean-Claude Fruteau

Suite à des informations parues dans la presse le 24 octobre dernier, Jean-Claude Fruteau, député socialiste de La Réunion et rapporteur sur le Budget Annexe « Contrôle et Exploitation Aériens », avait interrogé, par courrier, Monsieur Patrick Gandil, Directeur Général de l’Aviation Civile, à propos des multiples dysfonctionnements intervenus à l’aéroport Roland Garros. En réponse à cette […]

Ecrit par – le jeudi 06 novembre 2008 à 09H49

Suite à des informations parues dans la presse le 24 octobre dernier, Jean-Claude Fruteau, député
socialiste de La Réunion et rapporteur sur le Budget Annexe « Contrôle et Exploitation Aériens »,
avait interrogé, par courrier, Monsieur Patrick Gandil, Directeur Général de l’Aviation Civile, à
propos des multiples dysfonctionnements intervenus à l’aéroport Roland Garros.
En réponse à cette sollicitation, le Directeur Général de l’Aviation Civile a apporté des éléments
détaillant avec précision les différentes défaillances qui empêchaient le bon déroulement des
procédures normales d’atterrissage. En effet, à la panne du système principal d’aide à l’atterrissage
s’est ajoutée l’arrêt intempestif du système de secours durant une journée, le 23 octobre, sans pour
autant mettre en jeu la sécurité des passagers et des avions.
Il assure que les installations, après réparation, devraient fonctionner normalement cette semaine.
Par ailleurs Jean-Claude Fruteau se rendra prochainement sur place pour procéder à une visite des
installations de la plateforme et pour s’entretenir avec le personnel chargé du contrôle aérien.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.

Météo de l’électricité : Passage au niveau rouge

La météo de l’électricité est actuellement en rouge, ce qui signifie que le réseau électrique est très contraint avec un risque de coupures préventives tournantes pour maintenir l’équilibre. EDF fait le point.