Revenir à la rubrique : Politique

Le compte administratif 2008 passe, l’opposition vote contre

Le compte administratif 2008 du Conseil général n’a pas eu l’assentiment des conseillers généraux de l’opposition. Par la voix de Cyril Hamilcaro, ils ont dénoncé une baisse dans le budget réservé “aux handicapés et aux personnes âgées”. A l’inverse, Gilbert Annette a félicité Nassimah Dindar pour sa gestion.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le mercredi 24 juin 2009 à 11H33

Avant d’entamer l’examen du compte administratif, l’assemblée a voté à l’unanimité deux motions pour l’APA (Allocation personnalisé à l’autonomie) et pour les assistants d’éducation. Le document sera remis au ministère de tutelle et aux personnes concernées.

Le compte de gestion lu par la conseillère générale du Port, Monica Govindin, a également été voté à l’unanimité.

Puis, c’est Bachil Vally qui a débuté la lecture du compte administratif. Le maire et conseiller général de l’Entre-Deux a d’abord défini les contours d’un environnement négatif au maintien d’un équilibre financier.

« Dégradation de la situation financière« 

“Le ralentissement économique et le transfert de compétences non compensé par les moyens ont entraîné la dégradation de la situation financière, et ont réduit les marges de manœuvre de notre institution”.

“Pour 2008, le compte administratif présente un résultat brut en déficit de 27,9 millions d’euros et un résultat net de 17,4 millions d’euros”. Une fois encore, l’accent a été mis sur les moyens nécessaires au maintien de la politique sociale du Département.

Bachil Vally a indiqué qu’il faut “craindre à terme une asphyxie de la collectivité, si nous n’avons pas une nouvelle approche budgétaire axée sur la qualité et la performance pour pérenniser l’action du Conseil général”.

Ibrahim Dindar : « Définir des priorité »

L’intervention d’Ibrahim Dindar a mis ses collègues devant “un choix et définir des priorités. Sur quoi faut-il mettre l’accent : l’agriculture, le social, l’investissement… ”

Gilbert Annette a félicité Ibrahim Dindar pour “sa lucidité ». Puis, le maire de Saint-Denis a pointé du doigt la politique du gouvernement qui ne cesse de réduire son engagement. “Notre grande inquiétude, c’est ce grand étranglement de l’Etat qui a commencé avec Raffarin”.

“Le RSA va entrainer des dépenses supplémentaires, on est en train s’assassiner les collectivités locales. L’augmentation des factures d’eau et d’assainissement va encore pressurer la population réunionnaise”. Alain Zanéguy a évoqué pour sa part les besoins des personnes âgées.

« Convaincre François Fillon »

Puis Gilbert Annette s’est adresse à Nassimah Dindar pour qu’elle porte ce message au gouvernement. “Les motions, c’est bien mais ça ne suffit pas. Vous devez convaincre François Fillon, Premier ministre, des difficultés financières des collectivités”.

Alain Zanéguy a proposé lui une autre démarche : une manifestation publique des 49 conseillers généraux et aller jusqu’à la préfecture pour y déposer une motion.

Lors de son intervention, Gilbert Annette a également proposé “une maîtrise des dépenses, ce n’est pas facile vu la situation sociale des jeunes à La Réunion. Nous avons la jeunesse la plus sinistrée”.

« Il faut arrêter d’accuser l’État »

Cyril Hamilcaro n’a pas voulu tomber dans “l’autosatisfaction ambiante car la situation est grave. Il ne faut pas se leurrer, il y a des défauts dans ce compte administratif. Il y a des baisses envers les handicapés et les personnes âgées”.

“Il faut arrêter d’accuser l’Etat car c’est nous qui votons le budget. Nous devons rectifier les tirs et corriger nos erreurs. 17 millions d’euros d’excédent, ce n’est rien dans un budget de plus d’un milliard. C’est pour cette raison que notre groupe votera contre ce budget administratif”

C’est Ibrahim Dindar qui a répondu à Cyril Hamilcaro. “On ne peut pas rectifier un budget en cours d’année. Et, votre groupe n’a fait aucune proposition en matière de politique sociale. Dites-nous d’arrêter le passe santé et les autres dépenses publiques, dites-nous ce qu’il faut arrêter…”

“Ce n’est pas à nous de vous le dire, c’est à vous de prendre vos responsabilités, peut-être que nous devons arrêter d’assumer des charges qui ne sont pas les nôtres”, a répliqué Serge Hoareau.

Le compte administratif 2008 a été adopté à la majorité, le groupe Objectif Réunion a voté contre.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

François Asselineau vient prôner la « Réunionexit »

Accéder à la députation européenne pour mieux combattre Bruxelles, c’est le but que poursuit François Asselineau. Le chantre du Frexit vient prendre connaissance des réalités réunionnaises jusqu’à ce samedi et tenter de convaincre que la France et donc La Réunion se porteraient mieux sans l’UE, sans sa monnaie unique et sans l’OTAN.