Revenir à la rubrique : Société

Le CHU Sud climatisé à l’eau de mer en 2023

En 2023, la climatisation à l’eau de mer devrait être une réalité à La Réunion. Après l’abandon du projet SWAC porté par Engie pour Saint-Denis et Sainte-Marie, celui porté par EDF, le CHU et l’ADEME vient de franchir un nouveau pas. [S’il était initialement prévu pour une mise en service en 2014]urlblank:https://www.zinfos974.com/Le-CHU-de-Saint-Pierre-bientot-climatise-a-l-eau-de-mer_a46796.html , la signature ce mardi d’un marché avec le […]

Ecrit par N.P – le mercredi 17 juillet 2019 à 13H33
En 2023, la climatisation à l’eau de mer devrait être une réalité à La Réunion. Après l’abandon du projet SWAC porté par Engie pour Saint-Denis et Sainte-Marie, celui porté par EDF, le CHU et l’ADEME vient de franchir un nouveau pas. [S’il était initialement prévu pour une mise en service en 2014]urlblank:https://www.zinfos974.com/Le-CHU-de-Saint-Pierre-bientot-climatise-a-l-eau-de-mer_a46796.html , la signature ce mardi d’un marché avec le groupe Bardot, spécialisé dans les énergies thermiques marines renouvelables, concrétise son avancée. Il s’agira d’une première mondiale pour un projet de cette ampleur. La phase de construction devrait débuter en 2021. 

Le SWAC, ou Sea Water Air Conditioning, permet de substituer la quasi-totalité de l’énergie électrique nécessaire à la climatisation par l’énergie thermique des mers. Le dispositif consiste à pomper de l’eau froide en grande profondeur (environ 5 degrés à 1000m) et transférer le froid contenu dans cette eau au réseau de climatisation au moyen d’un échangeur thermique. L’eau de mer qui ressort de l’échangeur thermique (à environ 12°C), est ensuite renvoyée dans l’océan à une profondeur adéquate à sa température, et sans impact sur son environnement.

Jusqu’à 90% d’économies

De quoi substituer une grande partie de l’énergie électrique généralement utilisée pour climatiser les bâtiments par une ressource totalement naturelle et renouvelable qu’est l’eau de mer, et réduire la sensibilité aux énergies fossiles. Le gain sur la consommation électrique peut atteindre 90%. 

 

Au CHU, les installations concernées par ce projet sont le Pôle Femme Mère Enfant (PFME), ainsi que le bâtiment central et ses extensions, l’ensemble de ces espaces représentant la majorité de la consommation en froid au CHU Sud. L’alimentation en froid par le SWAC permettra également au CHU de réaliser des économies de maintenance sur ses installations frigorifiques actuelles et de supprimer les risques sanitaires induits par ses tours aéro-réfrigérantes.

Quatre projets de SWAC sur l’île

« Le SWAC pour le CHU de Saint-Pierre a tous les atouts pour devenir une référence internationale en matière d’énergie thermique des mer », indique Olivier Duhagon, Directeur Régional EDF à La Réunion. « La Réunion est un territoire pionnier. Nous étudions actuellement quatre projets de SWAC à l’échelle de l’île ».

Des projets bienvenus alors qu’à La Réunion, comme dans les autres départements d’outre-mer, le besoin de climatisation est permanent et représente environ la moitié de la consommation électrique de l’activité tertiaire (bureaux, commerces, hôtellerie). 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Point épidémiologique : 29 cas de paludisme recensés au premier semestre

Dans son point épidémiologique hebdomaire, Santé Publique France indique que l’île a connu 29 cas de paludisme cette première partie d’année, contre 31 pour tout 2023. Le Covid-19 est toujours sous surveillance, tandis qu’une hausse des hospitalisations est enregistrée pour des cas d’infection respiratoire aigüe.