Revenir à la rubrique : Société

Laurent Weil au Festival du Film de La Réunion: « Je me laisse guider par mes émotions »

Laurent Weil, journaliste, animateur télé et monsieur cinéma de Canal + est actuellement à La Réunion pour le 10e Festival du Film de La Réunion. Après « cinq ou six » festivals, il se dit toujours aussi heureux de venir sur l’île. « Ce festival est très agréable. Il est long donc on peut passer du temps avec […]

Ecrit par SH – le jeudi 09 octobre 2014 à 06H59

Laurent Weil, journaliste, animateur télé et monsieur cinéma de Canal + est actuellement à La Réunion pour le 10e Festival du Film de La Réunion. Après « cinq ou six » festivals, il se dit toujours aussi heureux de venir sur l’île. « Ce festival est très agréable. Il est long donc on peut passer du temps avec tout le monde. Et les Réunionnais sont très chaleureux. C’est vraiment un moment sympathique », affirme le maître de cérémonie et présentateur de films.

« J’ai envie de tous les voir, » s’exclame-t-il. Selon lui, il n’y a pas de critères pour un bon film. « Je me laisse guider par mes émotions et je vois si le film me parle ou pas, explique-t-il. Ça dépend de plein de choses: l’heure à laquelle on voit le film, son humeur, son état d’esprit, si on est plus ou moins réceptifs. Mais je ne suis jamais fermé ».

La projection du film « Marie Heurtin » de Jean-Pierre Améris a ouvert le festival hier soir. « Je suis curieux, j’y vais sans à priori et j’ai des goûts très éclectiques. J’ai adoré ce film ».

Entre présentations de films et soirées, Laurent Weil prendra aussi le temps de rencontrer des élèves. Demain il présentera un film qui l’a marqué à une classe, « Le Kid » de Charlie Chaplin, et vendredi, il fera un exposé sur le métier de journaliste devant des lycéens. « Le journalisme est une des professions les plus importantes au monde. Surtout les grands reporteurs. Faire, savoir, informer, révéler, donner envie sont des choses essentielles dans des sociétés oppressantes ».

Il n’a encore jamais fait partie du jury « mais qui sait, peut-être un jour ».

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

L’hommage en couleurs de Regina Pisano

L’une des créatrices de contenus les plus connues à La Réunion, Regina Pisano, se lance dans la musique. Son premier single, « Les couleurs », est un hommage à son fiancé décédé et une célébration de la vie malgré la perte d’un être cher.

Rififi au temple tamoul de Saint-Paul

Mercredi au moment de la procession du Cavadee, une fidèle a été priée de quitter sur le champ une zone réservée aux pénitents. Egratigné sur les réseaux sociaux pour sa façon de procéder, le président du temple livre sa version.

Pour la Cimade, le « fichier des étrangers » utilisé par la PAF à La Réunion est illégal

Alors que le nombre d’étrangers placés en centre de rétention administrative (CRA) a plus que triplé en 2023 à La Réunion, la Cimade a produit un signalement à la CNIL pour dénoncer l’absence de contrôle sur les informations fournies par la préfecture au Groupe de recherche pour l’exécution des mesures d’éloignement. Cette unité de la PAF, unique en France, est censée traquer dans l’île les personnes faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). La préfecture, elle, nie partager l’accès de son fichier des étrangers avec la police.