Revenir à la rubrique : National

Lassana Bathily est devenu citoyen français

Lassana Bathily, héros de l’Hyper Cacher, a été fait citoyen français au cours d’une cérémonie au siège du ministère de l’Intérieur, place Beauvau, à laquelle assistaient entre autres Manuel Valls, le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, et les otages rescapés. Lors de la prise d’otages perpétrée par Amédy Coulibaly, porte de Vincennes, Lassana […]

Ecrit par zinfos974 – le mardi 20 janvier 2015 à 22H37

Lassana Bathily, héros de l’Hyper Cacher, a été fait citoyen français au cours d’une cérémonie au siège du ministère de l’Intérieur, place Beauvau, à laquelle assistaient entre autres Manuel Valls, le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, et les otages rescapés.

Lors de la prise d’otages perpétrée par Amédy Coulibaly, porte de Vincennes, Lassana Bathily, employé du magasin, avait caché plusieurs clients dans la chambre froide, dont une mère et son bébé.

Le ministre de l’Intérieur, qui s’est exprimé en premier, a souhaité rendre hommage à Lassana Bathily. Bernard Cazeneuve a souligné que le jeune homme « s’est comporté en citoyen courageux dans des circonstances dramatiques« . Il a salué la « modestie » de Lassana Bathily et a fait de lui le « symbole d’un islam de paix et tolérance« . « Ce qui a été mis à l’épreuve ce soir-là, dans ce magasin, c’est notre capacité à répondre à la violence et au fanatisme, en nous rassemblant de façon fraternelle« , a estimé le ministre de l’Intérieur.

Manuel Valls a ensuite pris brièvement la parole, dans un discours sans notes, pour se déclarer « très fier » (…) d’être avec vous« . « Avec vous, cher compatriote, cher Lassana », a-t-il ajouté,« nous donnons peut-être ce soir l’une des plus belles images de notre pays« . Manuel Valls, a ensuite remis au jeune homme un passeport, une lettre du président de la République et une médaille. «Bienvenue en France!», a-t-il conclu.

Lassana Bathily s’est exprimé en dernier. « Ce soir, je suis très fier et très ému aussi« , a confié le jeune homme. « Je souhaite remercier chaleureusement tous ceux qui m’ont fait confiance, qui m’ont soutenu depuis toujours« , avant d’ajouter : « Je ne suis pas un héros« . C’est « un moment très important pour moi« , a-t-il confié. « Les gens sont égaux, pour moi, il n’y a pas de question de couleur« , a-t-il poursuivi. Avant de conclure : « Les gens pensent que je suis un héros. Je ne suis pas un héros. Je suis Lassana. Je resterai moi-même« .

 

Lassana Bathily est devenu citoyen français

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouvelle-Calédonie : Du mieux, même si la situation demeure encore tendue

La situation en Nouvelle-Calédonie s’est légèrement apaisée dans la nuit de jeudi à vendredi, suite à l’instauration d’un état d’urgence, bien que l’agitation persiste dans certains secteurs de Nouméa, cinq jours après le début des émeutes provoquées par une réforme électorale controversée.
« Pour la première fois depuis lundi, nous observons une accalmie dans le grand Nouméa, malgré les incendies qui ont touché une école et deux entreprises » cette nuit encore, a exprimé le représentant de l’État dans cette collectivité du Pacifique Sud.

Rouen : Un Algérien sous OQTF tué par un policier après avoir tenté d’incendier une synagogue

Un ressortissant algérien qui était visé par un arrêté d’obligation de quitter le territoire français (OQTF) a été abattu par un policier qu’il menaçait avec un couteau et une barre de fer vendredi à Rouen. Peu de temps avant, il avait tenté de mettre le feu à une synagogue. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a immédiatement qualifié l’incident d’acte antisémite ciblant un lieu symbolique pour la République.

Nouvelle-Calédonie : Un deuxième gendarme décédé

Le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer a annoncé un cinquième décès en Nouvelle-Calédonie depuis ce week-end. Un gendarme est mort après un « tir accidentel » pendant la préparation d’un véhicule blindé.