Revenir à la rubrique : National

?L’ancien ministre de l’Intérieur et de l’Outre-mer Claude Guéant incarcéré à la prison de la Santé

Claude Guéant, ancien secrétaire général de l'Elysée et ministre de l'Intérieur et de l'Outre-mer sous la présidence de Nicolas Sarkozy, a été incarcéré à la prison de la santé à Paris ce lundi.

Ecrit par LG – le lundi 13 décembre 2021 à 14H43

Claude Guéant a été incarcéré ce lundi matin à la prison de la Santé à Paris. Cette incarcération est liée à l’affaire dite des primes de cabinet dans laquelle l’ancien ministre (2011-2012) et secrétaire général de l’Elysée (2007-2011) avait été condamné à deux ans de prison dont un an ferme en 2017.

Cette affaire remonte au début des années 2000 quand Nicolas Sarkozy était alors ministre de l’Intérieur et Claude Guéant son directeur de cabinet. 

Claude Guéant avait été condamné pour s’être versé chaque mois 5000 euros alors qu’il était à la tête du cabinet du ministère de l’Intérieur entre 2002 et 2004 lorsque Nicolas Sarkozy était alors ministre. A cette époque-là, plusieurs membres de ce cabinet s’étaient versés chaque mois des primes en liquide, prélevées sur une enveloppe destinée aux frais d’enquête et de surveillance des policiers.

A la suite de sa condamnation en janvier 2017, Claude Guéant avait bénéficié d’un placement en liberté conditionnelle, notamment en raison de son âge, 76 ans. Depuis sa condamnation, il versait chaque mois 3000 euros afin de payer l’amende et les dommages et intérêts. Selon les informations de BFMTV, il aurait remboursé 36% de sa dette qui s’élève à environ 190.000 euros.

Mais le 9 novembre dernier, la chambre d’application des peines de la cour d’appel de Paris a révoqué son sursis après avoir estimé que le condamné aurait pu rembourser davantage, grâce notamment à plusieurs rentrées d’argent.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Législatives : Après le chaos, le statu quo

Après une dissolution de l’Assemblée nationale, des élections législatives anticipées, une campagne tumultueuse et une mobilisation record des électeurs, le camp Macroniste s’est de nouveau retrouvé majoritaire lors du vote inaugural de la nouvelle législature. Yaël Braun-Pivet, protégée d’Emmanuel Macron, reprend sa place au perchoir de l’Assemblée nationale et prouve que malgré le séisme électoral, les plaques tectoniques de la politique française n’ont en fait pas vraiment bougé.

Un nouveau député LR-RN suspecté de tentative d’escroquerie de 1,3 million d’euros

Un article récent du Monde a révélé une affaire troublante impliquant Alexandre Allegret-Pilot, le nouveau député LR-RN du Gard, suspecté d’avoir tenté d’escroquer 1,3 million d’euros. L’enquête indique qu’Allegret-Pilot aurait accordé une aide financière à une société inexistante, ce qui soulève des questions sur des pratiques potentiellement frauduleuses.