Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Lancement du concours photo « Monuments de beauté de l’océan Indien »

« Regarder le monde, c’est toucher sa diversité ». C’est l’invitation faite aux collégiens dans le cadre du concours régional de photographie « Monuments de beauté de l’océan Indien ». Les jeunes sont amenés à se repérer dans l’espace, dans les pas de traqueurs de chefs-d’œuvre de leur patrimoine architectural : ils prendront un instantané d’un monument de leur choix […]

Ecrit par 411092 – le mardi 25 janvier 2022 à 17H20

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

« Regarder le monde, c’est toucher sa diversité ». C’est l’invitation faite aux collégiens dans le cadre du concours régional de photographie « Monuments de beauté de l’océan Indien ». Les jeunes sont amenés à se repérer dans l’espace, dans les pas de traqueurs de chefs-d’œuvre de leur patrimoine architectural : ils prendront un instantané d’un monument de leur choix de manière originale !

Les modalités du concours photo « Monuments de beauté de l’océan Indien »

Autour d’un travail de mémoire et d’histoire et d’éducation à l’image, il est proposé aux élèves de 11 à 15 ans, de La Réunion, Madagascar, Maurice, Mayotte, des Comores, des Seychelles et du Mozambique, de réaliser collectivement* une production photographique d’un monument remarquable de leur territoire et de l’accompagner d’une note de présentation au format et au contenu libres.

Les élèves (groupe de 2 à 10 participants), et leur professeur référent ont entre le 1er février et le 30 avril 2022 pour s’inscrire et faire parvenir leur contribution par mail, à ihoi@cg974.fr.

Les trois groupes lauréats se verront remettre leur prix à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine.

Les organisateurs du concours photo « Monuments de beauté de l’océan Indien »

Initiative culturelle inédite issue d’un partenariat entre le Département de La Réunion, la Commission de l’océan Indien, et l’Académie de La Réunion, le concours photo « Monuments de beauté de l’océan Indien » a pour objectif de favoriser l’appropriation des contenus dématérialisés du patrimoine iconographique de l’océan Indien par des publics scolaires.

Ce concours fait partie du projet collaboratif d’Appropriation du patrimoine iconographique de l’océan Indien par les populations. Porté par l’Iconothèque historique de l’océan Indien (Département de La Réunion), cofinancé par l’Union européenne (FEDER – INTERREG V OI), et soutenu par la Commission de l’océan Indien (COI), ce chantier patrimonial permet l’accès à des bases d’images à caractère historique mises en commun par des institutions partenaires du sud-ouest de l’océan Indien. Après trois années de mise en œuvre opérationnelle (inventaire, numérisation et description des images), l’heure est désormais à la diffusion et aux démarches de médiation des images auprès des populations des territoires concernés.

Collaborer pour transmettre les patrimoines partagés de l’Indianocéanie

L’Appropriation du patrimoine iconographique de l’océan Indien par les populations est le résultat d’une action conjointe des institutions patrimoniales de l’Indianocéanie. Légitimes gardiennes d’un patrimoine de plusieurs dizaines de milliers d’images, elles co-construisent un partenariat durable donnant à l’océan Indien toute sa part dans le mouvement mondial d’enrichissement de la connaissance.

  • Les informations sur le concours et sur les modalités de participation se trouvent ici :  https://bit.ly/3s1JRii
Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Leu : Le père de famille absent à son procès, mais bien présent dans la terreur

Un quadragénaire était jugé ce jeudi par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour avoir fait vivre un cauchemar à la mère de son fils et à sa famille. En plus des violences et des menaces de mort, il est soupçonné d’avoir dégradé plusieurs véhicules. Faute de preuves matérielles pour ces derniers faits, le tribunal a préféré aller au-delà des réquisitions sur le reste afin d’assurer la paix aux victimes.

La délégation sénatoriale socialiste sensibilisée sur le besoin de politiques publiques adaptées aux Outre-Mer

À la veille de leur départ, les 7 sénateurs socialistes reçus cette semaine par leur homologue Audrey Belim ont fait un bilan de leur visite dans l’île. Ces derniers ont en effet entrepris une démarche de découverte des particularités et des défis des territoires ultramarins ainsi que des initiatives locales. Leurs observations seront consignées dans un livre blanc, dans le but d’influencer l’élaboration de politiques publiques mieux adaptées aux spécificités ultramarines.

Elle tente de se rendre en Chine avec 180.000 euros dans les bagages

Un couple était jugé jeudi 18 avril 2024 par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour blanchiment d’argent, abus de biens sociaux et transfert d’argent non déclaré entre pays. La femme a tenté de se rendre en Chine avec 180.000 euros dans ses bagages. Un couple atypique dont la gestion du magasin et des finances étonne. Le jugement a été mis en délibéré.