Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

La route du littoral

Canal bichique et perte de temps sur la route du littoral - le scandale

Ecrit par galbois.yves@orange.fr – le vendredi 19 décembre 2008 à 13H39

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Je suis outré par ce qui se passe actuellement sur la route du littoral. Empruntant chaque jour cette route dans les deux sens, un simple calcul m’a montré que j’avais perdu 18 heures de travail.
On justifie la méthode du basculement en nous disant que c’est pour notre sécurité. Foutaise, si un pan de falaise tombe et/ ou un gâlet ne pourrons rien. D’autant plus que cette sécurité n’est pas assurée pour les ouvriers que se trouvent du côté montagne …. 1 sur 2 porte un casque de chantier.
Après la grève des transporteurs où la solidarité des réunionnais a fait défaut (voir les résultats obtenus dans les autres DOM), comment ne pas être outré devant la passivité de mon peuple à accepter docilement les embouteillages. Faut il la présence de quelqu’un de dehors pour faire bouger les choses? …. La question est posée ….
Ne comptez pas sur les associations de consommateurs pour monter au créneau … un se prépare pour les élections régionales (il soigne sa clientèle), l’autre se pavane dans les cocktails…..
Peut être que mon coup de gueule fera réagir les internautes?
Espérons …

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nous, peuple de la France Métisse

Nous, les réunionnais attachés au Dialogue Interculturel et au Vivre Ensemble, peuple de La France Métisse, et, habitants de l’île de La Réunion : yabs, kafs, malbars, zoreys, zoréols, créoles métissés, chinois, zarabes, malgaches, comoriens, mahorais, mauriciens, maghrébins, avec tous les autres citoyens de toutes origines, nous sommes éveillés et conscients face à la concrétisation du danger d’un Mouvement politique xénophobe qui utilise, sans vergogne, la démocratie pour prendre le pouvoir et conduire notre Nation vers le repli sur soi, vers la stigmatisation d’une partie du peuple de France, vers le chaos socio-économique, vers l’anéantissement culturel, vers l’hystérie collective tendant à réduire drastiquement le champ d’expression des libertés et des opinions alternatives à sa propre doxa.