Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

​La Réunion re(re)confinée

Les autorités locales viennent d’annoncer un nouveau confinement, une décision prise pour tenter de freiner la propagation du coronavirus qui ne cesse de grimper sur l’île. À compter du XXX, pour une durée de XX minimum, les déplacements seront strictement limités. Une situation déjà vécue par les Réunionnais.

Ecrit par 2341926 – le mardi 11 janvier 2022 à 14H55

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Le couvre-feu de 21h à 5h du matin en vigueur depuis le XXX ne suffit plus.

Le préfet a déclaré le retour du confinement et l’abaissement du couvre-feu à La Réunion à partir du XX et au moins jusqu’au XXX. 

Ce troisième confinement est comme le précédent, à savoir une version allégée, visant à limiter la circulation du virus, sans marquer un arrêt total de l’économie.

Le premier confinement avait été national et beaucoup plus drastique. Emmanuel Macron l’annonçait lui-même lors de son allocution du 16 mars 2020, sans le nommer : “Dès demain midi et pour 15 jours au moins, nos déplacements seront très fortement réduits ».

Un confinement “avant l’heure” ?

La Réunion, comme le reste du territoire national, a été mise sous cloche dès le 17 mars. Pourtant, à l’époque, l’île ne comptait que 7 cas. Restreindre les déplacements n’avait pas empêché la circulation du virus. À quelques jours du déconfinement, le 11 mai 2020, La Réunion recensait 431 cas au total et 10 personnes hospitalisées (bilan du 9 mai 2020). 

Les Réunionnais échappaient ensuite au second confinement national mis en place fin octobre 2020 dans l’Hexagone.

Le confinement a fait ses preuves en milieu d’année dernière

La mesure avait été prononcée du 31 juillet au 16 août dernier. L’île affichait ici une situation sanitaire dégradée avec un taux d’incidence de 561,6/100 000 habitants et un nombre de cas moyen journalier de 686,7.

Le confinement avait pris fin le 18 septembre 2021, après cinq semaines consécutives d’amélioration de la situation épidémique. L’île présentait alors un taux d’incidence s’établissant à 116/100 000 habitants. 

“Les mesures mises en œuvre depuis le 31 juillet et parfaitement suivies par les Réunionnaises et les Réunionnais ont permis de freiner considérablement la circulation épidémique sur le territoire”, avait déclaré le préfet en conférence de presse. Un couvre-feu, ainsi que d’autres mesures de restrictions avaient tout de même été maintenues.

Cette nouvelle période de confinement intervient dans une situation épidémique record, avec un taux d’incidence au plus haut, XXX .
 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouvel An tamoul : Le programme des célébrations à La Réunion par commune

Le 14 avril 2024 marquera une occasion spéciale pour la communauté tamoule de La Réunion, avec la célébration de l’année 5125 selon le calendrier indien. À travers l’île, de nombreuses municipalités se préparent à commémorer ce nouvel An avec une série d’événements festifs. Découvrez ici le programme détaillé de ces célébrations, promettant culture, tradition et festivités pour tous. Certaines communes, comme Saint-Leu ou Saint-André, célèbrerons cet évènement le week-end suivant. Cet article sera complété au fil des communication des municipalités.