Revenir à la rubrique : Culture

La presse nationale dithyrambique sur Danyel Waro

Alors qu'il effectue aujourd'hui et demain une tournée dans deux écoles des hauts de l'Ouest, Danyel Waro fait beaucoup parler de lui depuis la sortie de son nouvel album. Le Monde, Télérama, RFI Musique et bien d'autres médias nationaux font l'éloge d'un album "de haute facture".

Ecrit par Melanie Roddier et Benjamin Postaire – le lundi 20 septembre 2010 à 14H43


« Quiconque a assisté à un concert de Danyel Waro chéri vraisemblablement ce jour où il a découvert l’un des plus grands chanteurs vivants ». Un superbe compliment qui prend encore plus de valeur quand il vient d’un magazine aussi réputé et intraitable que les Inrockuptibles. Depuis la sortie de son dernier album Aou Amwin, Danyel Waro collectionne les chroniques et surtout les éloges dans la presse nationale spécialisée, et pas celle qui a pour habitude d’être la plus tendre.

« Essentiel et rayonnant »

Si Aou Amwin est sorti le 6 juin sur l’île, il a fallu attendre trois mois supplémentaires (le 13 septembre) pour le trouver chez les disquaires de métropole. C’est donc à ce moment-là que le chanteur est passé au crible des critiques, et dire que son dernier opus a été bien accueilli est un euphémisme. Pour Le Monde, il s’agit simplement d’ « un album de haute facture », le quotidien de l’après-midi consacrant même un portrait à l’artiste dans ses colonnes. Pour La Croix, il s’agit de « l’un des événements musicaux de l’automne », tandis que Mondomix, référence culturelle sur le web, le qualifie d’ « essentiel et rayonnant ». Télérama, nuance l’euphorie collective en concluant que « ces jeux de contraste très réussis, entre univers introspectifs et escapades plus extraverties, n’irriguent, hélas, pas l’ensemble de l’album ».

Deux caractéristiques de l’album sont particulièrement soulignées par les critiques, à commencer par son intégrité. « C’est une certitude : le formatage, en matière de musique, ne passera pas par Danyel Waro », souligne RFI, pendant que Le Monde s’attarde sur la chanson « Salim » la décrivant comme un « acte absolument anticommercial et beau ». Autre aspect qui a plu dans l’Hexagone, l’ouverture de l’artiste. Pour Mondomix, « il est loin le temps où ‘La’ voix du maloya rechignait à enfermer son chant libre sur un enregistrement audio ». Ses collaborations avec un groupe corse (A Filetta) ou un rappeur sud-africain (Tumi) ont été unanimement appréciées.

Une distinction mondiale

Et cette ouverture sur le monde ne va pas s’arrêter là pour Danyel Waro. Fin octobre, il se verra remettre la plus grande distinction mondiale décernée par les professionnels des musiques du monde, le Womex (World Music Expo). Le jury de cet évènement majeur de l’industrie des musiques du monde va lui décerner le 10ème Womex Artist Award lors de la clôture de sa prochaine édition qui se déroulera du 27 au 31 octobre prochain à Copenhague (Danemark). Une fierté pour la Réunion et une consécration pour le musicien et poète du maloya.

Inutile de préciser que l’artiste, même désormais mondialement reconnu, reste ancré sur son île. Ainsi, il sera en concert à la Ravine Saint-Leu le 24 septembre et continue à s’investir localement auprès de la population comme il l’a déjà fait auprès de personnes handicapées ou encore de porteurs de projets écolo. Cette fois, il a accepté de participer au projet « Ecole du spectateur » qui permet la rencontre d’artistes programmés au Séchoir avec des élèves. Ces deux journées de rencontres et de concerts acoustiques dans les écoles des hauts de Saint-Leu sont associées au concert accompagnant la sortie de son double album.
 
Infos pratiques

Billetterie : 209, rue du Général Lambert (Le K) 97436 Saint-Leu Tél : 0262 34 31 38 / Fax : 0262 34 95 27 www.lesechoir.com lesechoir@lesechoir.com

Achat des places :
Sur place : billetterie au K du lundi au vendredi de 9h à 17h
Par téléphone : au 0262 34 31 38, paiement sécurisé par carte bancaire
Sur Internet : www.lesechoir.com / rubrique billetterie
Pour les paiements à distance, places à retirer au K ou sur le lieu de la représentation, au plus tard 30 min avant le début du spectacle.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Léa Churros en duo avec KIM

Chouchou du public réunionnais, la chanteuse Léa Churros, vient de sortir un single avec l’une des artistes zouk phares au niveau national, KIM. Le clip a été dévoilé vendredi soir sur les plateformes de streaming et devrait très rapidement devenir un véritable succès.

Un pirate informatique s’attaque aux clips des artistes réunionnais

Le clip « Bondié » de Kénaëlle a été ciblé par un individu qui s’est fait passer pour un producteur et a obtenu le retrait de la vidéo de la plateforme de streaming YouTube. La chanteuse a déposé une réclamation auprès du site appartenant à Google et a appris que plusieurs autres artistes réunionnais avaient été visés par le même pirate.