Revenir à la rubrique : Faits divers

La peine maximale pour David Fraumens

Les jurés de la cour d’assises ont tranché. David Fraumens, le caïd du Chaudron, est coupable de tentative de meurtre, avec préméditation. La cour lui a infligé 30 ans de réclusion criminelle assorti d’une privation des droits civiques pendant 10 ans.

Ecrit par Melanie Roddier – le vendredi 03 octobre 2008 à 18H34

Quatre jours de procès en appel ont été nécessaires pour tenter d’éclaircir une nouvelle fois l’affaire des frères Fraumens accusés d’avoir grièvement blessé Daniel Adecalom lors du fameux réveillon du nouvel an 2001.
Hier les témoins se sont enchaînés à la barre, 28 au total, pour comprendre le déroulement des faits.
Le procès des frères Fraumens a pris fin aujourd’hui avec le réquisitoire et les plaidoiries des avocats, Me Rémi Boniface pour la partie civile et Me Henri Moselle et Me Hoarau pour la défense.
En décembre dernier, Me Hoarau avait obtenu un acquittement pour David Fraumens en première instance. Mais le parquet général avait fait appel de cette décision.
Cette fois, David Fraumens est condamné à 30 ans de réclusion criminelle et d’une privation de ses droits civiques pendant 10 ans. Son frère Jean-Aldo a été condamné lui à 4 ans d’emprisonnement dont un an avec sursis. La défense a 5 jours pour se pourvoir en cassation.
Les faits remontent à la nuit du réveillon du nouvel an 2001. Daniel Adecalom effectue une marche arrière dans la rue de la maison de son neveu située au quartier Cow-Boy du Chaudron. Après avoir heurté la voiture de Jean-Aldo, son frère David qui est passager, sort un fusil et ouvre le feu. Daniel Adécalom est grièvement blessé et perdra l’usage d’un oeil. Daniel expliquera à la barre qu’en septembre 1999, David avait déjà essayé de l’agresser.
Ce soir, les jurés ont estimé qu’il y avait bien eu préméditation.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Colis suspect : Suspicion de poudre blanche à l’agence Citya de St-Denis

Déploiement impressionnant des forces de l’ordre vendredi soir à l’agence immobilière Citya de Saint-Denis. Une dizaine d’engins de la police et des secours sont présents. Une équipe de déminage et des ambulanciers ont fait le déplacement suite à une alerte au colis suspect au sein de l’entreprise située au carrefour de la Rue de Paris et de la rue Sainte-Marie. Le dispositif a été levé peu avant 20 heures. La substance découverte n’était ni chimique, ni explosive. Elle a été envoyée dans un laboratoire pour analyses. Une information exclusive de Zinfos974.

Indemnités de logement : Didier Robert poursuivi pour concussion et prise illégale d’intérêts

Didier Robert, toujours sous enquête pour des indemnités de résidence perçues entre 2016 et 2019, potentiellement supérieures à son loyer devra en répondre prochainement devant le tribunal correctionnel. Après une condamnation en 2021 pour abus de biens sociaux et une relaxe en 2024 pour l’affaire des emplois de cabinet, c’est la troisième comparution pénale pour l’ancien président de la Région Réunion. Une information Zinfos974.

Un homme violenté puis séquestré dans le coffre de sa voiture

Un homme de 30 ans comparaissait ce lundi dans le cadre de la comparution immédiate pour des faits de séquestration et de violences. La victime a reçu une ITT de 60 jours. Tout est parti du témoignage d’un chauffeur-livreur qui a assisté à la scène d’enlèvement en pleine rue.