Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

La Matinée de la Petite Enfance au CREPS

Saint-Paul, Ville amie des enfants, organise en partenariat avec le réseau des crèches et dispositifs de la petite enfance, une matinée à l’occasion de la journée des Droits de l’Enfant, le samedi 19 novembre de 9h à 13h au Centre Régional D’Éducation Populaire Et De Sport (CREPS) à Saint-Paul.

Ecrit par Ville-de-Saint-Paul – le jeudi 03 novembre 2022 à 09H39

Au programme de cette matinée, des restitutions des différentes résidences d’artistes et actions menées en 2022 au sein des crèches à destination de la petite enfance et de leurs familles :

  • Cafés parents par les acteurs de la parentalité sur le territoire
  • Expositions et ateliers des résidences d’artistes qui se sont déroulés dans les Équipement d’Accueil du Jeune Enfant (EAJE) et dispositifs,
  • Exposition des photos des matinées de Parentalité Aquatique,
  • Ateliers éducatifs et jeux en famille,
  • Ateliers santé nutrition,
  • Spectacle en famille avec la petite scène qui bouge 

et… pleins d’autres animations !

C’est une matinée pleine d’échange et de bonne humeur, où petits et grands peuvent jouer, rire et rêver ensemble.

La matinée de la petite enfance est un événement organisé pour valoriser le droit des petits Réunionnais !
 

VFINAL - WEBMatinee-des-droits-de-l-enfant

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

ELEANOR c’est fini…ou presque.

ELEANOR est en phase d’affaiblissement rapide à plus de 350 km au sud-est de La Réunion. Encore classée au stade de tempête tropicale modérée à 16h00 par Météo France, sa fin est néanmoins imminente.
Du côté de l’île Maurice, concernée directement par le phénomène hier, ELEANOR n’aura pas été beaucoup plus qu’une « tempête dans un verre d’eau ».

St-Louis : Redressé fiscalement, le commerçant devient trafiquant de drogue

Trois Mauriciens sont soupçonnés d’un trafic d’oiseaux et de stupéfiants inter-îles et sont derrière les barreaux depuis 10 mois en attendant leur jugement. Suite à une avarie moteur, leur speed boat qui devait rallier l’île soeur était resté en rade à Sainte-Rose en avril 2023. L’occasion de mettre la main sur leur contact réunionnais qui serait l’intermédiaire entre les cultivateurs de zamal péi et les trafiquants. Ce boutiquier de Saint-Louis avait pourtant fait fortune…

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial