Revenir à la rubrique : Social

La JPA fait sa rentrée

La JPA (Jeunesse au plein air) va démarrer sa collecte pour l’année 2009. Objectif : permettre à tous les enfants de profiter de leur temps libre. Admettre qu’une personne est allée en vacances signifie qu’elle est partie de chez elle pendant 4 jours minimum. Aujourd’hui en France, 3 enfants sur 10 ne partent pas en vacances. A La Réunion, ce chiffre est de 7 sur 10.

Ecrit par Melanie Roddier – le jeudi 08 janvier 2009 à 11H24

Les débuts d’années sont des moments importants pour la JPA. Il faut collecter pour l’année à venir, pour permettre à des dizaines d’enfants de passer des vacances actives. En cette période de crise, la tâche s’annonce difficile mais pour Alain Didelot, le représentant local, il faut y croire.
A partir du 1er février, la JPA (Jeunesse au plein air) se met donc en quête de sous. Comme tous les ans, des timbres vont être vendus dans les écoles, collèges, lycées et sur la voie publique.
La Jeunesse au plein air est une confédération d’organisations qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes convictions. Notamment celui que les loisirs et les vacances constituent des temps essentiels dans le développement de l’enfant.
A La Réunion, trois enfants sur dix ne partent pas en vacances, la plupart du temps pour des raisons financières.
La JPA essaie donc de récolter de l’argent pour adresser des bourses de vacances à certains enfants. Par exemple, les bourses peuvent permettre de participer au camp ado qui se tient actuellement au centre Jacques Tessier : un séjour de quatre jours où de nombreuses découvertes sportives et culturelles, des activités ludiques, mais aussi les repas, le couchage et le reste de l’organisation sont proposés pour 45 euros.
Les associations, les comités d’entreprise et les municipalités sont les principaux acteurs de ces offres de vacances et la JPA s’attache à les sensibiliser chaque année, notamment à l’occasion d’une « journée éducative et de loisirs ». « Nous essayons notamment de convaincre les élus de l’intérêt des vacances individuelles ou collectives pour la cohésion sociale« , explique Alain Didelot, coordinateur de la JPA Réunion, qui espère que son message passera…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : Les syndicats en appellent à l’arbitrage du préfet

Selon l’intersyndicale CFDT – CFE CGC – UR974, l’administratrice provisoire de la Croix Marine se serait prononcée en faveur de la liquidation de l’association dès le mois de septembre. Les élus du CSE et les syndicats réclament la négociation au préalable d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

L’administratrice de la Croix Marine recadrée par l’Inspection du travail

A la veille des négociations pour le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de la Croix Marine, qui s’ouvrent ce mercredi matin, l’Inspection du travail a fait parvenir un courrier à l’administratrice provisoire de l’association Michelle Narayani, la rappelant à ses devoirs d’information aux élus du CSE, mais aussi aux salariés s’agissant de leurs possibilités de reclassement ou de transfert dans des structures équivalentes.