Revenir à la rubrique : Faits divers

La garde à vue de l’ex-président de la Cité des Dirigeants prolongée

Christophe Di Donato a été placé en garde à vue hier, suspecté dans une affaire d’escroquerie et d'abus de biens sociaux.

Ecrit par Christelle Boyer – le vendredi 18 septembre 2020 à 09H44

Société coopérative d’intérêt collectif, la Cité des Dirigeants avait pour objectif « d’accompagner les acteurs privés et publics à traverser les périodes de transitions territoriales » en proposant des formations ou encore d’initier à des actions innovantes. Si des formations ont bien été réalisées, d’autres missions n’auraient pas été honorées et dans le même temps la trésorerie de la SCIC a fondu comme neige au soleil. 
 
En février dernier, des perquisitions ont été menées et depuis la semaine dernière des auditions sont en cours par la section de recherches de la gendarmerie. Après le directeur de la holding GBO dont Christophe Di Donato est le président, c’est au tour de ce dernier d’être interrogé dans cette enquête ouverte pour escroquerie et abus de biens sociaux notamment, indique la presse écrite. La garde à vue de l’ancien président de la Cité des Dirigeants a été prolongée hier soir. 
 
Il doit s’expliquer sur un certain nombre d’irrégularités qui lui auraient bénéficié via sa holding GBO. 
 
En effet, le centre de perfectionnement aux affaires a été créé avec un montage financier complexe constitué d’actionnariat privé, mais aussi public. Gérald Maillot, ex-président de la Cinor, mais aussi Michel Fontaine, président de la Civis, ont déjà été entendus. 700.000 euros des fonds des deux collectivités avaient été investis dans le capital de la Cité des Dirigeants. 
 
Dépenses de voyages et notes de frais élevées… L’ancien directeur de cabinet de Nassimah Dindar, ayant des contacts autant dans la sphère économique que politique, est soupçonné d’avoir détourné plusieurs centaines de milliers d’euros. 
 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

4 voies du Tampon : Une voiture sur le toit

Un accident vient de se produire sur la quatre voies du Tampon. Un véhicule se trouve sur le toit au milieu de la voie descendante voiture sur le toit. De gros ralentissement sont en cours dans le secteur.

St-Louis : Redressé fiscalement, le commerçant devient trafiquant de drogue

Trois Mauriciens sont soupçonnés d’un trafic d’oiseaux et de stupéfiants inter-îles et sont derrière les barreaux depuis 10 mois en attendant leur jugement. Suite à une avarie moteur, leur speed boat qui devait rallier l’île soeur était resté en rade à Sainte-Rose en avril 2023. L’occasion de mettre la main sur leur contact réunionnais qui serait l’intermédiaire entre les cultivateurs de zamal péi et les trafiquants. Ce boutiquier de Saint-Louis avait pourtant fait fortune…