Revenir à la rubrique : Politique

La future route du Littoral ne sera pas finie en 2017

Dans un article paru sur son site, le Conseil régional seul maître du calendrier, affirme que “l’objectif d’une mise en service complète en 2017, est toujours d’actualité, au regard des études menées à ce jour”. Un vrai challenge vu le retard déjà pris dans ce projet.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 16 octobre 2008 à 07H32

Chiche pour la mise en service complète de la future route du Littoral pour 2017! Dans un contexte normal, la Région Réunion aurait pu réussir son pari. Mais, ce n’est pas le cas. Il y a eu déjà trop de retards dans les procédures tant techniques qu’administratives.
Rappelez-vous, les résultats des études de sondage des fonds marins auraient dû être livrés vers le 15 novembre 2008. Ce qui aurait permis de commencer au moins l’avant-projet sommaire au mois de décembre.
Cette étape est déjà reportée en début de l’année prochaine. Et la délégation d’utilité publique prévue au mois de janvier 2009, sera par ricochet décalée au second trimestre 2009.
Car il a été rajouté au calendrier, au premier semestre 2009, un autre comité pilotage avec l’Etat, le Département, la mairie de La Possession et celle de Saint-Denis.
Il est difficile de croire que la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) puisse, dans les meilleures hypothèses, être signée en 2010 par le Préfet. Alors que le début des travaux de la future route du Littoral devait débuter à la fin 2009 pour une mise en service complète en 2017, presqu’en même temps que le tram-train.
Une future route du Littoral qui n’a pas été encore définie rappelons-le. Car, l’option tunnel du tracé B1 a déjà été abandonnée. C’est maintenant au tour du viaduc sur la mer d’être remis en cause. Car un rapport mettrait en exergue l’instabilité du fond marin, donc sa dangerosité.
C’est peut-être mieux comme cela. Ainsi, certains membres du Comité économique et social de La Réunion vont arrêter d’embêter Paul Vergès, et d’essayer de le convaincre de faire passer le tram-train sur le même tracé de la route du Littoral, au bas de la falaise: “D’une part pour gagner du temps, et d’autre part pour faire des économies. Et surtout cela aurait permis de démarrer au plus vite ces chantiers et de donner du travail aux entreprises”, expliquent ces conseillers économiques et sociaux.
Et si cela peut faire économiser de l’argent à la Région Réunion et faire gagner du temps, les 820 000 experts de l’île informent les super techniciens engagés par le Conseil Régional que passer sous la falaise c’est également dangereux…
Du coup, le triptyque du tracé B1 : tunnel, viaduc et route, devient impossible. Seule certitude, aujourd’hui, la Région Réunion n’a plus le choix: le tracé du …tram-train ne peut passer que sur la montagne et redescendre par un …tunnel.
Là où les hommes politiques au pouvoir depuis les années 50, ont toujours refusé de faire passer la route du Littoral et d’y creuser un tunnel.
Reconnaissons au moins cette force et cette intelligence à Paul Vergès: Lui, il réussira à y faire passer le tram-train.
Et c’est peut-être un moindre mal, excepté peut-être pour une partie de la flore et la faune.
Mais d’accord pour la mise en service complète en 2017 du tram-train ! Ce que Paul veut, Paul Vergès peut…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sylvie Gustave Dit Duflo, candidate sur la liste de Valérie Hayer : « Travailler de manière transversale pour défendre les spécificités de chaque territoire »

Sylvie Gustave Dit Duflo, vice-présidente de la région Guadeloupe et présidente du conseil d’administration de l’Office français de la biodiversité, est en visite à La Réunion en tant que candidate sur la liste « Besoin d’Europe » conduite par Valérie Hayer, dans le cadre des élections européennes. Elle nous explique les actions menées par son groupe et les enjeux pour les territoires ultramarins.

Bouteille de gaz à 15 euros : La Région va prolonger le dispositif jusqu’à la fin de l’année

Les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi une enveloppe supplémentaire de 1,5 million d’euros afin de garantir le dispositif de plafonnement du prix la bonbonne de gaz à 15 euros jusqu’au mois prochain. Si Huguette Bello appelle les pétroliers à une participation à cet effort de solidarité, la présidente de la Région va proposer le vote d’un budget supplémentaire afin de garantir le dispositif jusqu’à fin 2024.