Revenir à la rubrique : Politique

La drépanocytose, maladie génétique, touche aussi La Réunion

Samedi 13 juin sera donné au Zénith de Paris le coup d’envoi de la Drépaction. Les fonds recueillis serviront à faire avancer les recherches sur la drépanocytose, une maladie qui touche 150.000 personnes en France, dont 200 environ à La Réunion et Mayotte. Les enfants en sont les principales victimes.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 04 juin 2009 à 11H33

Qu’est-ce que la drépanocytose ? La définition proposée par le site de l’APIPD (Association pour l’information et la prévention de la drépanocytose) est sans conteste l’une des plus précise en la matière.
“La drépanocytose (anémie falciforme), est une maladie génétique, héréditaire, touchant les globules rouges du sang, dans laquelle un enfant ne peut être malade que si ses deux parents sont transmetteurs, c’est à dire porteurs asymptomatiques du gène de la drépanocytose”.

Les symptômes de la maladie sont multiples : douleur persistante et récurrente due aux vaisseaux sanguins bouchés par des globules rouges déformés, difficulté à respirer en altitude, augmentation du volume de la rate, urines foncées, coloration jaune de la peau et des muqueuses, gonflement des mains et des pieds…
Cette maladie a des conséquences très graves dans la vie de l’enfant. Son système immunitaire est fragilisé. L’enfant devient très vulnérable à certaines infections (pulmonaires, osseuses…). Son espérance de vie est alors réduite de 20 à 30 ans.

Maladie d’origine d’africaine (Afrique centrale), la drépanocytose touche les pays à fort pourcentage de population noire (Etats-Unis, le Brésil, l’Afrique noire, une partie du Maghreb, certaines régions de l’Inde, les Antilles… et 3,5 % de La Réunion).

Cette maladie fortement handicapante occupe le quatrième rang dans les priorités de l’OMS, l’Unesco et l’ONU, derrière le cancer, le VIH et le paludisme. Patrick Karam, délégué interministériel à l’égalité des chances, avec le concours des meilleurs spécialistes, a proposé “un plan national d’action de grande envergure pour développer la recherche et combattre la drépanocytose”.
La Drépaction qui débute le 13 juin, a été organisée en ce sens. La clôture de la manifestation, aura lieu le 19 juin, date de la journée mondiale de la drépanocytose, décidée par l’ONU.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bilan de mi-mandat : Le terrain pour les rodéos bientôt prêt

S’il reste encore deux ans à Olivier Hoarau pour remplir ses promesses de campagne, certains dossiers continuent leur chemin comme le futur terrain de rodéos à deux-roues, ou le projet de l’Amiral. D’autres, comme la piscine intercommunale, semble encore dans les limbes.

Législatives : Après le chaos, le statu quo

Après une dissolution de l’Assemblée nationale, des élections législatives anticipées, une campagne tumultueuse et une mobilisation record des électeurs, le camp Macroniste s’est de nouveau retrouvé majoritaire lors du vote inaugural de la nouvelle législature. Yaël Braun-Pivet, protégée d’Emmanuel Macron, reprend sa place au perchoir de l’Assemblée nationale et prouve que malgré le séisme électoral, les plaques tectoniques de la politique française n’ont en fait pas vraiment bougé.