Revenir à la rubrique : Société

La doyenne de La Réunion, Chane Koane, est décédée

C’est à l’âge de 112 ans que Mme Chane Koane, doyenne de La Réunion, est décédée hier. La Possessionnaise est arrivée à La Réunion de la province de Canton en 1902 à l’âge de 36 ans. Installée dans les hauts de la Possession, à Dos d’Âne, Mme Chane Koane a tenu la boutique Ah Kon […]

Ecrit par . – le jeudi 04 décembre 2014 à 06H39

C’est à l’âge de 112 ans que Mme Chane Koane, doyenne de La Réunion, est décédée hier.

La Possessionnaise est arrivée à La Réunion de la province de Canton en 1902 à l’âge de 36 ans. Installée dans les hauts de la Possession, à Dos d’Âne, Mme Chane Koane a tenu la boutique Ah Kon entre 1940 et 1980.

En bonne santé jusqu’à la fin, cela faisait trois ans qu’elle était la doyenne de l’île. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les Chroniques de tonton Jules #171

Au fou ! C’est tout ce que j’ai trouvé à vous dire en guise d’introduction, ce jour. Les jours passent et les contes de la folie ordinaire enflent avec la constance d’un blob dévastateur. Il va devenir de plus en plus difficile de dormir sans cauchemarder.

Générosité : Merci pour Maël

Une nouvelle qui fait du bien. Maël, ce jeune Saint-Josephois porteur du syndrome Ravine, pourra de nouveau voyager en toute sérénité . Grâce à un grand élan de générosité, la famille de a pu faire l’acquisition d’un véhicule adapté.

Pour vous inciter à utiliser des barquettes en verre, Oyobo les lave à votre place

L’entreprise locale Oyobo développe un écosystème de contenants en verre qui sont mis à la disposition des entreprises, à destination de leurs salariés qui consomment des plats à emporter pour déjeuner. Le consommateur n’a plus à se soucier de transporter avec lui une consigne propre, c’est Oyobo qui se charge de la lui fournir, puis de la laver.